AccueilAccueil  BottinBottin  Pré-liensPré-liens  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
C'est enfin la rentrée !

Partagez | 
 

 here comes trouble (leo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tate Hayes

avatar

Messages : 25

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: here comes trouble (leo)   Sam 9 Sep - 22:20


here comes leo trouble

we're just kids


il soupire. quelle riche idée d'être venu là. tate, plongé dans le regret. pourquoi a t-il accepté ? pourquoi a t-il cédé ? pour lui, toujours pour lui. à cause de lui. leo, leo. la seule et même raison. leo qui le trouble, qui le poursuit. leo qui lui sourit et tate qui fond. iceberg brûlé au troisième degré en un seul regard. leo, il doit même pas voir ce qu'il lui fait. tate, il est supposé étudier. il doit travailler dur, ne pas se déconcentrer. sinon c'est la punition. son père adoptif qui se déchaîne, l'ouragan dans ses poings. et tate, il devrait avoir retenu la leçon, avoir intégré tout ça. sauf que non, il joue avec le feu. il sait pertinemment qu'il va se brûler mais il continue. juste pour quelques heures de bonheur, de joie éphémère. rien n'a de sens, pas vrai ? et leo, il l'a entraîné dans ce bordel. ils ont séché. miracle ou pas, c'est arrivé. tate, le délégué qui sèche avec le garçon facile du lycée. l'improbable mais il s'en fout. leo, il sait comment le persuader. il n'a pas fallu beaucoup pour que tate accepte et le suive. à vrai dire, il pourrait aller au bout du monde avec ce gars. c'est con mais dès qu'il peut fuir la maison, il ne loupe pas une occasion. alors ils sont ensemble, ont séché le cours de maths. et là, ils sont dans ce couloir. tate, il a les yeux rivés sur leo. si beau. il aurait presque envie de caresser son visage rien que pour se prouver qu'il est réel. mais non, il garde ses mains dans ses poches. écoute à moitié attentif ce que l'autre raconte. et puis c'est la sonnette d'alarme dans leurs cerveaux. une silhouette lointaine qu'ils aperçoivent et ils savent. le prof de maths, reconnaissable même à un kilomètre. et la foudre ne doit pas s'abattre sur eux alors leurs mains se rejoignent. tate, attrapé, tiré vers le premier endroit sûr. il suit le mouvement, ils s'esquivent. s'enfuient comme des gamins car c'est ce qu'ils sont. et leo, il trouve la parade. poussé dans une pièce inconnue, ce n'est que quand la porte se referme que tate se rend compte de l'endroit. un placard à balais. personne ne viendrait les chercher ici. c'est idéal, enfin pour deux secondes. c'est trop petit, ils sont trop proches. pas assez de distance entre eux pour que tate puisse penser correctement. il ne voit que leo, ne sent que lui et surtout cette envie, ce désir à la con qui resurgit. ils sont seuls, ensemble. « t'avais pas mieux qu'un placard à balais ? » soupir qui s'échappe. « c'est vraiment...exigu. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Flores

avatar

Messages : 9

MessageSujet: Re: here comes trouble (leo)   Dim 10 Sep - 0:00


here comes tate trouble

we're just kids


De temps à autre, son regard se tourne vers l’autre. Une œillade rapide, volée et un sourire triomphant sur ses lèvres. Tate, l’élève parfait, le délégué, le premier de la classe. Tellement de jolis attributs pour flatter son égo. Mais, Tate, sa nouvelle cible aussi. Une belle tête, un corps qu’il devenir des plus attirants sous la barrière des vêtements et un regard rêveur. Il n’en a pas fallu plus à Leo. Il aime son air froid aussi, cette façon qu’il a de sembler si loin de tout et surtout de la réalité. Leo veut le faire fondre, le voir trembler entre ses mains. Il voit faiblir parfois. Aujourd’hui en fait partie. Tate l’a suivi dans les couloirs du lycée. De l’autre côté, en classe, les élèves suivent avec attention le cours de math. Et les maths, c’est la hantise de Leo. Il pourrait être bon s’il le voulait. Mais il ne le voulait pas. Il préfère entrainer Tate à sa suite, observer son regard perdu, peu habitué à ces petits actes de rébellion. Tate n’est pas toujours contente des décisions de Leo, surement parce que ce dernier lui demande rarement son avis. Pourtant, Tate reste toujours là. Quand les autres évitent Leo, garçon facile à la mauvaise influence. Tate le parfait continue à lui parler. Et c’est étrange comme sensation. Leo voulait les guider jusqu’au toit, pourtant une sonnerie les alerta. Merde. Il a pris tellement de temps à persuader Tate de le suivre, qu’il ne s’est pas rendu de l’heure. Plus loin, la silhouette de leur professeur de math est reconnaissable entre mille. « Fais chier. » racle-t-il entre ses lèvres, sa main vient chercher celle de Tate et il l’entraine derrière lui. Il ne sait pas où. Il cherche la moindre porte qui mène à une classe vide ou n’importe quel endroit où ils ne se feront pas prendre. Ils n’ont que quelques secondes. La première porte, Leo l’ouvre, il pousse le brun à l’intérieur et le rejoint avant de la verrouiller rapidement de l’intérieur de peur que quelqu’un tourne la poignée. Un placard à balai. Leo sourit. Parfait. Ils peuvent à peine respirer sans sentir leur souffle de l’autre contre leur visage. « Je n’avais pas vraiment le choix. » réponse presque froide. Mais il sourit rapidement, se rapprochant un peu plus de Tate. Torse contre le sien, il peut sentir le battement de l’autre sous le tissu fin de sa chemise. « Très…exigu. » murmure-t-il, ses mains glissants sur le dos de Tate, dessinant des lignes jusqu’au bas de son dos, puis ses fesses, sur lesquelles elles s’arrêtent finalement. « Désolé, il fait sombre, je ne sais pas où je pose les mains. » Tout deux savent que ce n’est pas vrai. Encore plus quand Leo nicher sa tête au creux du cou de Tate, sa langue jouant doucement avec un bout de peau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tate Hayes

avatar

Messages : 25

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: here comes trouble (leo)   Dim 10 Sep - 16:36


here comes tate trouble

we're just kids


entraîné dans le placard, lieu presque sûr. leo a verrouillé la porte de l'intérieur. et tate, il l'a regardé faire. à vrai dire, il n'a pas envie de croiser le prof de maths. que pourrait-il lui dire ? 'j'ai séché. mais c'est à cause de leo'. ce n'est plus un enfant, il prend ses propres décisions. même les mauvaises, surtout les mauvaises mêmes. alors s'il est là, il ne peut s'en prendre qu'à lui-même. il n'y a que lui qu'il doit maudire, détester parce qu'il a cédé. une nouvelle fois, leo et ses yeux auxquels il ne résiste pas. leo, c'est l'ouragan et tate, il ne peut que se faire emporter. comme énoncé, le placard est exigu. petit, l'air est irrespirable. enfin tate sent le souffle de leo et vice-versa. situation gênante parce que la proximité y est inévitable. pourtant, cette torture-ci sera toujours meilleure que des heures de colles et une confrontation avec le professeur. je n'avais pas vraiment le choix. il n'a pas tort mais tate aurait espéré une salle de classe vide. c'était un peu plus spacieux que ce placard douteux. et puis avec quelqu'un comme leo, les choses pouvaient vite déraper. surtout en sachant que tate est loin d'être insensible à ce garçon. bizarrement, il ne juge pas son passé, ni les rumeurs. il se demande simplement si elles sont bien fondées. après tout, les adolescents ne sont pas les sources les plus fiables, remarque d'intello. pourtant, leo semble répondre de lui-même à ses interrogations. sourire qu'il aperçoit à moitié, il le sent qui se rapproche. leurs torses qui sont collés, fines chemises de fin d'été. vu l'absence de distance, impossible que leo ne sente pas son cœur qui bat - un peu plus fort, il pulse à cause de la tension -. très exigu. « un peu trop. » victime, proie idéale. la chaleur grimpe vite. les mains de leo, elles, préfèrent redescendre. elles glissent, lignes tracées. peinture invisible dans le dos de tate et puis elles s'arrêtent. pas n'importe où; non. sur ses fesses, excuse lancée sans en être une. « menteur. » c'est tout ce qu'il arrive à répliquer et c'est bien faible. nouvelle attaque. tate sent leo qui vient dans son cou et il joue. c'est insupportable, insupportable encore mais...il craque. se laisse faire et ne le repousse pas. la lutte interne semble avoir cessé. tate, il a tout oublié. « leo. » murmure volatile. et vu que rien ne s'arrête, il doit agir. ses mains viennent encadrer le visage de leo. et puis c'est la chute libre vers ses lèvres. doux, pendant une seconde. parce qu'après cette politesse, c'est la fougue qui parle. tate qui l'embrasse en se collant à lui, en le repoussant contre le mur. et leurs corps collés laissent apparaître son appréciation de la situation. c'est involontaire mais inévitable. baiser enflammé, ses lèvres qui quémandent. quémandent encore et puis sans trop savoir pourquoi, ses mains descendent. explorent par-dessus le tissus le corps de leo. rien d'extraordinaire, juste des caresses et son envie de le connaître encore plus qui prend le pas; décidément, ce n'était pas une bonne idée d'être dans ce putain de placard.


_________________
where are you
show me the world because i'm blinded by the light
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: here comes trouble (leo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
here comes trouble (leo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Unger, Lisa] Mémoire trouble
» ~to love ru trouble~
» Trouble Jeu (2004)
» Pour les femmes en tout trouble lunaire.
» [Manga et Animé] To Love Trouble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ALT ER LOVE :: 2SCHOOL4COOL :: SAINT HENRI-
Sauter vers: