AccueilAccueil  BottinBottin  Pré-liensPré-liens  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
C'est enfin la rentrée !

Partagez | 
 

 (tw) TOMMY&HADLEY / I'm sorry you saw me shaking

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hadley Rassmussen

avatar

Messages : 290

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: (tw) TOMMY&HADLEY / I'm sorry you saw me shaking   Ven 25 Aoû - 11:42

TRIGGER WARNING : ce topic mentionne et décrit des troubles du comportement alimentaire, ne vous faites pas de mal en lisant ça si c'est un sujet sensible pour vous

T’en veux aux gens qui n’arrêtent pas de dire qu’ils sont ‘au bout de leur vie’ parce qu’ils ont vulgarisé le truc au point que ça n’est plus aucun sens et là, t’aurais bien besoin de le dire. T'es en vrac. C’est pire que ça même. T’es une épave, tu vogues, tu te cognes à tout, ton tibia rencontre l’angle de la table basse alors que tu te traines, enveloppée dans un pull à capuche gigantesque parce que t’as l’impression de crever de froid. Tu trembles, t’as les larmes aux yeux, tu ne sais pas si ce sont des gouttes de rage, de douleur ou de désespoir mais ça ne change rien au fait qu’elles ont creusé des sillons sur tes joues, emmenant avec elles ton rimmel et ton liner, te donnant des airs de panda… Un panda qui aurait passé les deux dernières heures à se gaver pour ensuite se faire vomir, finissant par cracher du sang à cause de sa gorge râpée par la bile acide et les coups répétés de brosse à dents au fond de sa trachée pour accélérer le processus.

Tu ne sais pas exactement ce qui a déclenché ce bordel. Tu t’es regardée tomber, abasourdie, t’as vu la spirale se former et t’entraîner petit à petit et ce soir, t’as rien pu faire pour éviter les dégâts… sauf qu’après la première crise, celle qui a commencé il y a deux heures et demi, celle de la première commande gargantuesque de pizza de la soirée, tu pensais être calmée… non seulement t’as rien pu faire mais en plus, t’as pas vu venir la seconde, celle qui te secoue à présent. T’as l’impression d’être une bête sauvage, ou l’ombre de toi-même, t’as honte et encore, t’as rien vu. Quand tu arrives à la porte d’entrée, tenant fébrilement ton portefeuille pour régler le livreur, tu réalises avec effroi que c’est le même gars que celui qui est déjà venu ce soir, celui a qui t’as filé un pourboire parce qu’il était en avance et qu’il t’amenait plus vite que prévu ton autodestruction préférée. Il est là, avec genre, cinq boites à pizza (cinq, Hadley, vraiment? t'es fucked up ma pauvre fille) alors que t’es à l’évidence seule, la villa de tante Julia n’est presque pas éclairée, il n’y a aucune voiture garée devant. T’as envie de jurer, t’as envie d’aller te cacher, t’as aussi envie de lui arracher les boites en carton des mains pour commencer là, de suite, ton rituel immonde. Tu peux sentir le fromage et la graisse, le peppéroni, t’as déjà la gerbe rien que d’y penser et ça tombe bien, c’est le but. « J’te dois combien ? » siffle-tu, d’une voix à peine audible et un peu trop rauque, évitant de le regarder dans les yeux. Un regard furtif dans le miroir de l’entrée t’indique qu’en plus d’être complètement défaite, t’as du sang au coin des lèvres. D’un revers de manche, tu tentes d’essuyer ça, en vain. Tu trembles, encore, toujours, tu pourrais t’écrouler là comme ça si t’étais pas mortifiée, livide, au bout de ta vie.

_________________

crimson headache, aching blush.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy Ivanhoe

avatar

Messages : 1081

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: (tw) TOMMY&HADLEY / I'm sorry you saw me shaking   Sam 26 Aoû - 23:50

Le pied traîne sur le macadam, il se retient de fumer, c’est interdit en plein service, de toute façon il a l’intention d’arrêter. Sous les néons de la pizzeria il sourit à la fille qui lui tend les paquets, cinq, brûlants qu’il fout à l’arrière de son scooter. Il traverse la ville à toute allure sans perdre le fil de la chanson qui court dans sa tête en véritable virus sonique, les rues l’avalent graduellement, ses cheveux blonds gigotent sous son casque, il a l’air d’un enfant. Il se doute de rien, il sait pas dans quoi il va mettre les pieds. Une chose à savoir cela dit: Plus les gens sont désespérés plus ils commandent tard, ça a toujours été comme ça. Tommy Ivanhoe n’est pas un pilote hors pair en fait il bute souvent contre les trottoirs et en s’arrêtant à la porte du client, il est pas bien fier parce qu’il s’était promis de faire mieux mais rien à faire; piètre conducteur restera piètre conducteur.
Le bruit du moteur couvre les horreurs à l’intérieur, ou bien c’est l’ignorance, comme le gamin qui présent à la porte lâche « soixante dix-neuf dollars », les yeux dans le flou, la casquette à moitié rabattue sur la figure comme s’il était destiné à fuir le malheur des gens, il est ailleurs, pressé, oppressé, par d’autres voix que celles qui hurlent dans la tête d’Hadley et leur conversation s’interrompt pile quand il finit par glisser sur les traits de son visage, décousus.
Tommy reste statique, le problème avec Tommy c’est que tout se lit sur son visage, les plus petits changements sont les plus mémorables et sa tête oblique légèrement.
Ça y est, il s’interroge, ça lui prend le double du temps pour sortir sa machine à carte bleue de la sacoche accrochée à sa taille. Il s’allume, phare dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadley Rassmussen

avatar

Messages : 290

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: (tw) TOMMY&HADLEY / I'm sorry you saw me shaking   Dim 27 Aoû - 11:23

T’hésites, t'as envie jeter un billet de cent, de chopper les pizzas et de lui claquer la porte au nez avant qu'il ne soit trop tard. T'as envie de dire que c'est une erreur, que t'as rien commandé... mais c'est trop tard, t'as déjà demandé combien tu lui devais et il est déjà en train de te répondre. T'oses un regard, tu notes qu'il semble ailleurs... semblait. Il te regarde, il te voit et dans ta tête, ça tourne déjà trop vite. Il sait, il juge, il se souvient surement être déjà venu. Non, impossible, des clients il en voit trop tous les soirs pour se rappeler de ça, pas vrai ? Tu veux te rassurer mais tu sais très bien que tes efforts son vain. T'as envie d'être une harpie, d'un coup, pour qu'il ne voit qu'une peste, rien d'autre. « Un problème ? » tu siffles, essayant d'être plus acide que la bile que t'as craché, comme pour lui demander s'il veut ta photo. Tu dardes sur lui un regard qui se veut sombre, mauvais, t'espère que ça lui fera baisser les yeux, tu ne réalises pas que t'as juste l'air absolument pathétique, biche dans les phares d'une voiture, prête à te faire heurter de plein fouet, incapable de se dépêtrer d'un piège qu'elle a fabriqué toute seule. Il mérite pas ça, il y a quelque chose de bien qui émane de lui mais présentement, t'as juste envie de tout détruire, toi, lui, le monde, tout. Tu t'impatientes, tu trépignes, tu meurs à petit feu, tu veux en finir avec cette interaction avant qu'il ne soit trop tard. Il est déjà trop tard. Tu râles quand même « ffs, j'ai pas toute la nuit » et t'ouvres déjà ton portefeuille pour sortir un billet puisqu'il est trop long avec la CB, sauf que t'as les mains qui tremblent et tu fais tomber la pochette en cuir. C'est con mais c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase et le temps de te pencher pour ramasser, réalisant au passage que t'as pas la monnaie de toute façon, t'as déjà des larmes qui perlent sous la tonnelle de tes cils. Au menu ce soir, florilège d'humiliations.

_________________

crimson headache, aching blush.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (tw) TOMMY&HADLEY / I'm sorry you saw me shaking   

Revenir en haut Aller en bas
 
(tw) TOMMY&HADLEY / I'm sorry you saw me shaking
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ALT ER LOVE :: WHENEVER, WHEREVER :: FLASH BACK :: été-
Sauter vers: