AccueilAccueil  BottinBottin  Pré-liensPré-liens  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
C'est enfin la rentrée !

Partagez | 
 

 (baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Baby Murdock

avatar

Messages : 42

MessageSujet: (baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!   Mar 22 Aoû - 23:13

Mary-Beatrice Baby Murdock
embrasse tes mains avant de les mettre autour de mon cou
patronyme Mary-Beatrice, prénom sage, prénom douceur caressant les jambes des filles sous leurs jupes en satin, derrière ses créoles en argent, elle repousse ses cheveux, sourit à sa grand-mère, enfoncée dans le canapé du salon. ▪ surnom(s) Ils l’ont réduite à Mary pour déployer son nom plus facilement, que ça glisse de leur bouche avec aisance, elle a fini ivre de ces faiblesses humaines qui poussent les gens à tout simplifier, quand elle sort aujourd’hui, Mary-Beatrice se fait appeler « Baby » pour dénouer le nœud autour de sa nuque, apaiser les colères de ceux qui posent ses yeux sur les siens, noyés de violence. ▪ âge, date et lieu de naissance  Paris, Avril 2000, ses yeux se posent sur la créature agitée entre les mains de l’infirmière, il frémit, la bête cruelle attaquant le bas de son dos, remontant, doucement, dix-sept ans en arrière, cet homme est comme beaucoup d’autres lâche, il la regardera toujours de loin, celle qui a bousculé sa vie dans  une tempête de neige, il la prendra dans ses bras par responsabilité, ça lui collera à la peau. origines et nationalité Papa et Maman sont deux fiers américains, baignant dans le soleil californien depuis trop longtemps aujourd’hui. ▪ statut civil La croix laisse des traces dans le creux de ses doigts, laisse une ligne sainte dans sa nuque, les hosties l’avalent le jour du seigneur mais elle n’est fidèle à personne et elle s’abandonne pour obéir à ses colères. C’est pas une bonne chrétienne, c’est pas une belle personne. ▪ orientation sexuelle Elle les a pas regardés d’assez près, les humains sont tous d’étranges parties d’un monstre qu’elle n’a trouvé que toute seule, le soir, avec ses mains, blanches et ridiculeusement petites. ▪ emploi et/ou études et lycée anciennement élève à St Henri, renvoyée après une bagarre qui a mal tourné. Elle est serveuse dans un diner, ça paye mal mais ça la rachète à moitié. ▪ situation financière Maman a dans le cou des parfums qui font tourner la tête, Papa roule dans sa vieille Cadillac, les deux ne s’accordent pas sur l’argent, l’un est pasteur, l’autre dirige une pension privée pour filles. Ils ne manquent de rien, juste un peu d’amour. ▪ rapports familiaux C’est pas une enfant difficile, mais elle disparaît souvent pour ne pas affronter les autres, et avec ses parents c’est pareil, ses frères et soeurs sont d’autres mystères dans une sphère infernale où Papa et Maman refoulent leurs véritables besoins pour ceux de la famille. ▪ traits de caractère la petite est propre sur elle, du moins le matin, ses doigts s’attardent sur les coutures de son uniforme, ses yeux pleins d’une animosité saisissante. Elle est de celles qui griffent les visages des bêtes cruelles dans le fond de la classe, occupée à créer des tempêtes dans le coeur des gens pour mieux se divertir, sanguine et tactile, portée par un besoin d’appartenance et de possession en même temps, Baby est une tiède version de l’animal apeuré par les années, à présent elle est dirigée par ses émotions, la colère qui perce entre ses poumons, envahit le reste de son corps beaucoup trop vite. ▪ caractéristiques physiques Petite carrure, yeux océan, pas imposante, pas remarquable, les contours de sa silhouette toujours bien en place, dessinés par les tendresses d’une mère trop attentive, la peau laiteuse des plus enclins à exploser comme des bouteilles de gaz, marquée de tous les côtés par ses impatiences chroniques. ▪ avatars, crédits Billie Eilish / ardillie.
Who's gonna rock you when the sun won't let you sleep? ♡
‘FIGHT, FIGHT, FIGHT, FIGHT ! FIGHT, FIGHT, FIGHT, FIGHT.’

Son sang sur l’asphalte, les mains tremblantes, le nez de travers, les joues chaudes d’appuyer contre le parterre, elle inspire. Elle crache, se relève. Ils scandent son nom ‘Baby, Baby ! Baby, Baby !’ Ses poings se lèvent pas dans l’air chaud de l’été, elle veut pas aller plus loin, l’autre sautille encore dans ses van’s, les mèches flamboyant contre sa figure, tout son mutisme crie bagarre, chaotique résolution. 
Puis ça bourdonne dans ses oreilles, ses yeux roulent, sa bouche s’entrouvrent. Sale môme.

Mary arrête de me contacter. Appelle pas mes proches, m’appelle pas moi, arrête.
J’espère que t’iras mieux, mais je peux plus. Désolée.


Papa lui prend les deux mains et les noue ensemble avec les siennes, les perles font rougir sa peau de petite fille, leurs yeux se croisent en silence. Baby respire fort, il lui murmure quelque chose à l’oreille. Quand il s’éloigne, le chapelet se libère, se suspend dans l’air et Baby regarde droit vers le plafond de l’église, personne ne lui a répondu et ce n’est pas grave selon Papa, ça viendra. 
‘Richard come back !’
Depuis la cuisine, elle les entend dans le couloir, Baby entrevoit quelques gestes précipités, Papa s’emparant de son manteau, la porte qui claque. Maman nerveuse fait les cent pas, c’est bizarre parce que c’est plutôt elle et sa silhouette qui devraient fuir dans le manteau neigeux.
Papa et Maman se disputent.

C’est le propre de beaucoup de couples, si ça n’éclatait pas il n’y aurait plus rien, plus de quoi voir la flamme se raviver à l’arrière de la cadillac, quand les doigts de Papa glissent dans la nuque de Maman.
Theresa est une bonne mère, une femme bien droite qui porte ses perles au cou depuis la première année de son mariage, elle a les doigts qui tremblent quand elle a peur mais le reste du temps tout va bien ce n’est qu’une promesse pour la vie faite sur un autel.
Theresa a de quoi se distraire, cinq gamins, des dizaines d’autres entre les murs d’une pension familiale, internat aux fondations sévères et courbées comme le dos d’une femme au foyer, sans arrêt elle a enfilé cette chemise blanche, le pantalon qui allait avec, les mêmes escarpins mates et sans arrêt son index aidé de son pouce ont repoussé la mèche de cheveux blond-grisonnant derrière son oreille.
On est tous des gens bien.

Pendant ce temps Baby enchaîne les pilules, elles croquent sous ses dents, ça a pas bon goût la dépression mais ça s’améliore proclame la psy. Il faut s’occuper de soi, elle dit, ça va aller se répète Baby.
On se déchire pas pour les autres, on se déchire pas Baby. Matin et soir, au lever et au coucher, oublie pas ton cachet Baby. Pourquoi est-ce-que y avait des personnes au bord du monde, prêtes à se vautrer pitoyablement. C’est rien Baby t’es pas obligée d’en parler, mais c’est toi avec tes grands yeux, ta grande bouche, t’as jamais su t’arrêter. Malgré elle ça vient couler sur les joues des gens, elle peut rien arrêter, rien du tout.
C’est fou comme les gens croient avoir le contrôle jusqu’au jour où ça fait pas sens, là, répète la psy, faut s’occuper de soi, faut s’occuper de soi.
Mais les journées sont longues.

Souviens-toi de la belle Cadillac;
Quand la musique tournait sur les cassettes, le crépitement du son au début et à la fin, dans des millions de chansons, on peut te voir Baby.
Il est grand, épais, les cheveux couleur jour de pluie, les vieux tshirts de baseball sur son dos. Il serre la main de Papa, les cheveux de Baby se prennent dans son chewing-gum, elle s’enfonce dans le siège conducteur, les mains vernies sur le volant.
'See you, Ben.'
Est-ce-que son nom complet c’est Benjamin ? Un truc comme ça, Benoit ce serait moins probable, Ben tout court ça ferait trop spiderman. Ben, c’est le nouvel ami de Papa.
Il l’aime plus que Papa ne s’aime.

Ben fait des allées et venues dans la grande avenue quand Theresa est au travail, ce serait cruel de dire que c’est un spectacle régulier mais c’est un spectacle régulier. Ben est sûrement très seul, Ben a ses raisons, Papa est pasteur, il a beaucoup de gens à qui parler et Ben en fait partie. Parce que Ben va a la messe, parce que Ben aussi a une croix autour du cou. 
Elle croit l’avoir vue scintiller une fois, dans la fin de soirée, quand il regardait Papa avec de trop grands yeux, ses doigts abîmés voyageaient sur les coutures de son pull, pull repassé par Maman.
La croix luisait dans le noir.

Famille pas très conventionnelle, un pasteur marié, une femme dirigeante du monde scolaire, la réputation se fait douce-amère dans le quartier, certains aiment, d’autres détestent et Theresa le dit aux enfants; c’est notre vie, on a pas à s’occuper d’eux. 
Mais sous sa jupe plissée, Baby a droit aux petites remarques à l’école, c’est pas juste elle, c’est tout le monde dans la famille;
Sauf que Baby c’est les genoux troués de plaies en plus, c’est les yeux rougis, la mâchoire qui claque, les rendez-vous chez le directeur pour mauvais comportement; violence, violence adolescente mais toujours est-il;, violence.
Maman a dû batailler pour que ça passe cette année, ça a cassé. Maman a failli la foutre à la porte. 
T’es une sale gosse. (La balle dans le chargeur, le doigt sur la détente).

Non, ils disent toujours ça.
Ils essayent toujours de se débarrasser de toi, comme si ça avait pas déjà suffisamment fusillé leur couple. 
Leur couple, aujourd’hui champ de bataille, plus rien, des ruines, le col de Papa au sol quand il rentre un soir.
'You screwin’ him ?' Elle avait chuchoté, ça avait percé le papier-peint, coloré les oreilles de la petite Baby.
La guerre était déclarée.

Si y avait eu un fusil à la cave, elle aurait visé Papa sans hésitation, les mots dégoupillés aux coins de ses lèvres auraient chuté lamentablement sur la carpette à l’entrée et Baby dans son jean fit remonté jusqu’à la taille aurait pas cillé. 
A la place elle a sorti son walkman comme elle faisait dès que c’était pas supportable, les entendre tous piailler dans le salon, jouer les tableaux sacrés de la domesticité, ça la rendait malade.
Puis l’son montait et la gamine agitait la tête, fabriquait des badges, découpait l’intérieur des comics, se distrayait; par tous les moyens.
Pourvu qu’ils se taisent.

Même une bouche contre la sienne ça lui allait, fallait que ça dégringole sur sa peau toute chaude, qu’elle s’effondre, le contact était grisant. l’obsession que les adolescents avaient pour la dégringolade sentimentale venait lui ouvrir la poitrine et Baby pouvait rien demander de mieux que sa propre destruction.
L’enfant était terrifiée de vivre.

‘Mary.’
‘Yeah ?’
‘Why are you sad ?’
‘I’m not.’
‘Then what are you, just… depressed ?’
‘Depressed is kinda big of a deal.’
‘What is going on ?’
‘I wish I felt the way I did before, before being sick. I don’t know what people are seeing but it ain’t me.’


Spoiler:
 
— i ain't me —:
 


Dernière édition par Baby Murdock le Jeu 24 Aoû - 22:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Lonsdale

avatar

Messages : 62

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: (baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!   Mer 23 Aoû - 0:17

Bienvenue parmi nous jolie créature. Courage pour ta fiche.

_________________
i'm beggin' please don't play no more sad songs
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie Waterford

avatar

Messages : 511

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: (baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!   Mer 23 Aoû - 0:19

rebienvenue beauty

_________________

( et les gens ne comprennent pas. qu'on le supporte. que je me mouche dans tes bras. sois ma carotte. prendre la peine de s'abîmer. faire des scènes au lieu d'aimer et faire l'amour par dégoût du dégât. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scar Byers
he dreamed of paradise. ☼
avatar

Messages : 60

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: (baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!   Mer 23 Aoû - 0:40

je connaissais pas l'avatar mais cette beauté.
rebienvenue parmi nous, bg. aaaaaaaah:

_________________

( 'flying through a bright blue sky, a space boy high from the world i leave behind. it's enough to lose my head, disappear and not be seen again. when I fall to my feet, wearin' my heart on my sleeve, all i see just don't make sense. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel Cochrane

avatar

Messages : 140

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: (baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!   Mer 23 Aoû - 10:33

re bienvenue
bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Ashcroft

avatar

Messages : 177

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: (baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!   Mer 23 Aoû - 11:06

bienvenue ma jolie

_________________
Don't be afraid to catch feels
I know you ain't afraid about this
Baby I know you ain't scared to catch feels
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!   Mer 23 Aoû - 11:30

Cette nouvelle bouille. aaaaaaaah:
Il nous faudra un lien, (re)bienvenue Agathe.
Revenir en haut Aller en bas
Baby Murdock

avatar

Messages : 42

MessageSujet: Re: (baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!   Mer 23 Aoû - 11:34

vous êtes adorables, voilà
et si vous voulez des liens ma boîte mp est grande ouverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clem Park

avatar

Messages : 224

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: (baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!   Mer 23 Aoû - 13:00

tommy est déjà haut niveau
mais là avec baby omziejfmqlsdf
      .

donotopen:
 

_________________
   
“if I could have him like this in my dreams every night of my life, I'd stake my entire life on dreams and be done with the rest.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilio Feels

avatar

Messages : 1539

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: (baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!   Mer 23 Aoû - 13:15

à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadley Rassmussen

avatar

Messages : 290

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: (baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!   Mer 23 Aoû - 17:51

elle est si cool

_________________

crimson headache, aching blush.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miles Halstead

avatar

Messages : 52

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: (baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!   Mer 23 Aoû - 17:53

re
quelle beauté, ce personnage promets

_________________

miles halstead ☽ There's a place way down in Bed-Stuy, Where a boy lives behind bricks, He's got an eye for girls of eighteen, And he turns them out like tricks. ©️ hurricane/halsey
(en absence complète jusqu'au 15 septembre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baby Murdock

avatar

Messages : 42

MessageSujet: Re: (baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!   Mer 23 Aoû - 18:14

Arrêtez svp c'est à cause de vos persos de feu que je fais un dc là je pleure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ismaël Al Sayf

avatar

Messages : 230

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: (baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!   Mer 23 Aoû - 18:59

rebienvenue

_________________

THE CHOSEN PESSIMIST
 
Between love and hate, Which path to follow ? How can I keep balance in this race? Come faith, I'm dying.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ael McKorty

avatar

Messages : 188

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: (baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!   Mer 23 Aoû - 19:29

bienvenue

_________________
✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯ (mon coeur a peur d'être emmuré entre vos tours de glace, condamné au bruit des camions qui passent, lui rêvait de champs d'étoiles et de colliers de jonquilles pour accrocher aux épaules des filles.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!   

Revenir en haut Aller en bas
 
(baby) you are who you hang with, maybe that's why you been changing!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» GAGGIA BABY caffita systéme
» [Poupée] Petite Blythe "Baby Buttercup" Décembre 2010
» BABY LOCK
» Million dollar baby
» Radikalbugz Hang Out Sunday !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ALT ER LOVE :: ONE CALL AWAY :: A BAD REPUTATION :: LUST FOR LIFE-
Sauter vers: