AccueilAccueil  BottinBottin  Pré-liensPré-liens  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
C'est enfin la rentrée !

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 i think i need you ; clem&jacob

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacob Lonsdale

avatar

Messages : 62

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: i think i need you ; clem&jacob   Mar 22 Aoû - 19:25

Clem & Jacob
i think i need you ♡
Aujourd'hui était un jour assez calme. Pas de cours, le cinéma t’avait accordé un jour de repos et du coup tu pouvais en profiter pour dormir un peu. C'est ce que tu avais fait. Et du coup, lorsque tu ouvrais enfin tes yeux, midi était déjà là. Tu frottes alors ton torse, te levant difficilement de ton lit, comme si t'avais besoin de jouer jusqu'à pas d'heure la veille, et tu émerges dans la cuisine. Un mot, sur le tableau que tu as instauré pour savoir qui fait quoi, que t'ont laissé tes colocataires t'informe qu'ils sont partis chez leurs parents. T'es donc tout seul et ton estomac t'informe qu'il serait peut-être temps de manger. Tu ne veux pas du sucré, enfin pas du style caf, croissant, etc… Nan toi tu veux du salé, un bon poulet thaï au curry vert accompagné de son lait de coco, ça, c'est bon.
Tu sors tout ce qu'il te faut niveau ustensiles puis quand tu fais l'inventaire, tu te rends compte qu’il te manque le plus important, le lait de coco. Tu grommelles un peu, tel un vieux qui se plaint tout le temps. Tu regardes quand même à trois fois ton frigo puis finalement tu te résignes. Tu réfléchis un court instant et tu te dis que tu pourrais aller demander au salon de thé non loin s’ils n’en ont pas. Tu ne les connais pas trop, mais qui ne tente rien, n’a rien nan ? Du coup tu enfiles un débardeur qui te vient, laissant ton short avec lequel tu as dormi puis t’enfiles une paire de baskets au hasard avant de descendre dans la rue, te dirigeant vers le fameux salon de thé.
Une fois là-bas tu entres à l’intérieur et tu tombes sur un jeune métisse, plutôt pas mal pour être honnête et tu lui souris avant de demander. « Bonjour. Excuse-moi de vous déranger, mais j’étais en train de cuisiner un poulet thaï au curry et j’ai remarqué qu’il me manquait du lait de coco… Vous n’en auriez pas par hasard ? » tu le fixes alors de tes yeux marrons, le sourire aux lèvres. Il a l’air sympa, à voir.

_________________
i'm beggin' please don't play no more sad songs
©crack in time


Dernière édition par Jacob Lonsdale le Mer 23 Aoû - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clem Park

avatar

Messages : 224

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: i think i need you ; clem&jacob   Mer 23 Aoû - 11:43

Il la regarde voler de table en table, un sourire impeccable sur des lèvres légèrement soulignées en vermillon. Ses cheveux noirs sont disciplinés et forment un parfait carré. Ses mains reposent sur le haut de ses jambes et elles s’inclinent délicatement, client après client, faisant tout son possible pour leur offrir la meilleure expérience. Le salon de thé est l’œuvre de sa vie, et Mme Park y consacre quotidiennement tout son énergie. Il était midi la dernière fois que Clem a vérifié son portable. Clem n’a aucun plan pour la journée, et il avait décidé de rester avec sa mère pour l’aider, même si elle avait insisté qu’il n’y avait besoin qu’il soit là. Assis en retrait, il finit de manger son troisième bol de yukgaejang, que sa mère a préparé pour le service du midi. Il aime la regarder travailler, mélangeant la rigueur de la culture coréenne avec une générosité timide mais débordante. Clem l’idolâtre. Elle est tout ce qu’il aimerait être. Il ne l’a jamais vu pleurer. Il ne l’a jamais vu flancher, ni craquer, ni s’énerver. Sa mère a une force qu’il n’aura jamais. Elle a une aura qu’il n’aura jamais. Mme Park passe devant lui, les mains chargées, et d’un regard ciselé, elle lui souffle : « 나를 대체하십시오/Replace me ! ». Elle arrive à attraper le bol vide et les baguettes de Clem avec un de ses doigts avant de s’évaporer dans la cuisine. Il se lève, obéissant, son tablier déjà noué autour de sa taille. La porte d’entrée s’ouvre. Sourire, inclinaison respectueuse de la tête, il connaît la chanson. Il est prêt à faire la révérence quand il reconnaît le client. Clem connaît son prénom. Pas son nom. Il travaille au cinéma. Il est dans l’équipe de lacrosse. Clem l’a déjà vu, il l’a déjà contemplé avec toute la discrétion possible. Il sait qu’il n’habite pas très loin. Il le scrute. Un débardeur, qui laisse à la vue de tous des biceps insolents. Un short, qui laisse à la vue de tous des cuisses musclées. Clem le regarde sans réellement réfléchir, sans réellement l’écouter, ne captant simplement que les derniers mots de sa requête. Du lait de coco. Pour un poulet thaï au curry. Clem ne sait pas vraiment ce qu’il doit faire. Il laisse ses lèvres s’étendre légèrement. – Euh … Du lait de coco. Pour un poulet thaï. Au curry … Il répète bêtement les mots de Jacob Grosbiceps. – Bouge pas … Hésitant, il le regarde une dernière fois avant d’aller vers les cuisines. Jacob Beaubiceps ne lui a jamais adressé la parole, et il se pointe aujourd’hui pour lui demander du lait de coco. Parce que l’asiatique cramé du coin en a sûrement dans la poche arrière de son jeans. Il hausse les sourcils, relaie la demande à sa mère qui revient des arrières avec une conserve qu’elle époussette. De retour devant Jacob, Clem la lui tend. – Cadeau de Mme Park. Je ne sais pas vraiment depuis quand on a cette boîte … Le lait de coco c’est plutôt le sud de l’Asie, on en utilise presque jamais ici … Bref, c’est ton jour de chance. J'imagine. Il fourre les mains dans les poches de son tablier, même s’il sait que ça lui donne un air d’arriéré. Il ne sait pas trop quoi dire. Salut ? Bye ? Bon poulet ? – T’étais super pour le dernier match de lacrosse de la saison dernière. Il aurait certainement dû se contenter de tourner les talons : Clem n’a jamais assisté à un match de lacrosse de sa vie. Mais il ne voulait pas que sa première conversation avec Jacob Quelsourire ne tourne qu'autour d'une boîte de lait de coco dont la date d'expiration est probablement dépassée.

_________________
   
“if I could have him like this in my dreams every night of my life, I'd stake my entire life on dreams and be done with the rest.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Lonsdale

avatar

Messages : 62

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: i think i need you ; clem&jacob   Mer 23 Aoû - 15:21

Clem & Jacob
i think i need you ♡
Pourquoi faut-il que tu te décides à faire à manger des choses que tu n'as pas en ta possession ? Pourquoi tu ne t'es pas contenter de manger un bol de chocolat avec du pain ou des gâteaux ? Sans doute car t'aimes bien faire chier ton monde de temps en temps, ouais, c'est sûrement ça. Du coup, tu t'es décidé à faire un poulet thaï. C'est bon. Trop bon même. Mais comme un débutant tu n'as pas l'ingrédient final. Le lait de coco. Tu décides donc de ne rien faire et tu quittes ton studio une fois que t'ai eu le temps d'enfiler un débardeur et des baskets. T'es pas sous ton meilleur appareil mais qu'importe.
Te voilà donc dans la rue. Tu sais que pas trop loin y a un salon de thé type asiatique et du coup ton premier choix s'arrête là-bas. Qui sait, ils pourront peut-être te dépanner. Quand tu pénètres le bâtiment, tu salues le métisse qui est là pour te servir et tu lui fais donc part de ta requête. Dans un premier temps t'as l'impression qu'il n'a rien compris de ce que tu viens de dire. Il te regarde avec une insistance qui te trouble un peu et pourrait te faire rougir mais bon ça va encore, il est discret donc on va dire que ce n'est rien. Quand il répète après toi et qu'il te demande d'attendre, tu hoches la tête, tout sourire. "Je t'attends bien sagement t'en fais pas." lui réponds-tu avant de sortir ton portable le temps qu'il aille faire des affaires et parvienne à te ramener une bouteille de lait de coco.
Quand il revient avec la bouteille, tu lui souris, un peu trop peut-être. "Quoi ? Nan je peux pas accepter. Tiens, prends ça..." dis-tu avant de lui tendre quelques dollars, le posant sur le comptoir. "Mais tu sais que ça fait peur quand tu m'avoues ne pas savoir de quand date la bouteille... après tu proposes pas un truc à manger pour moi ce midi sinon ?" lui demandes-tu alors que tu croises tes bras contre ton torse, laissant ta musculature sortir encore plus. T'es fier quand même de ton corps, faut dire que depuis que tu as rejoins lacrosse tu as développé un corps assez sympa regarder alors t'aimes bien quand les gens s'attardent dessus ou te complimentent. Tu pinces tes lèvres quand il fini par te dire que tu étais super dans le dernier match de lacrosse. Ça date un peu vu que les cours n'ont pas encore commencé mais ça fait plaisirs de voir que d'autres élèves aiment ton jeu. D'ailleurs tu ne savais même pas qu'il faisait parti de ton lycée. "Merci. Je suis pas le meilleur de l'équipe mais je me débrouille." Tu souris de plus belle en ajoutant. "Tu t'appelles comment déjà ? Je t'ai jamais vu au lycée c'est pour ça..." Tu te sens un peu bête mais bon au moins tu apprendras son nom, c'est déjà ça.

_________________
i'm beggin' please don't play no more sad songs
©crack in time


Dernière édition par Jacob Lonsdale le Mer 23 Aoû - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clem Park

avatar

Messages : 224

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: i think i need you ; clem&jacob   Mer 23 Aoû - 17:17

Clem ne comprend absolument pas ce qu’il est en train de faire. Les poings plongés dans les poches de son tablier pour éviter de montrer à quel point il est gêné par la situation, son regard qui ne peut se poser plus de quelques secondes sur le même point, probablement pour les empêcher de se focaliser sur les bras de Jacob, sur son cou aussi … Ses lèvres. Et ses yeux. Le joueur de lacrosse est bien trop beau pour son bien (le pire serait qu’il en ait conscience), et Clem est lentement en train de se laisser déstabiliser, alors que son maître mot est de ne jamais trahir ce genre d’émotions. Il ne les maîtrise pas, et c’est bien le problème. Alors il cache ses mains, il voile son regard, il ferme son visage. Maintenant qu’il a son lait de coco, Jacob n’a plus qu’à partir gaiement s’occuper de son poulet thaï et oublier l’existence de Clem. Le joueur de lacrosse tire des billets de sa poche et les lui tend. Pourquoi les gens n’écoutent jamais ce qu’on leur dit ? Un cadeau n’appelle pas de contrepartie, surtout quand le cadeau est du lait de coco qui a sûrement rendu l’âme il y a plusieurs mois. Clem prend tout de même l’argent, fronçant les sourcils pour montrer sa désapprobation. – C’était vraiment pas nécessaire, surtout pour ce que c’est. Je ne sais même pas pourquoi on avait ça dans notre réserve, on n’en utilise pas vraiment dans la cuisine coréenne, enfin… Il plie les quelques billets de 1$ et les range dans la poche de son tablier. Il est pris de court, à nouveau, lorsque Jacob lui reproche de ne pas lui avoir proposé une table. – Euh … Un truc à manger … Il répète à nouveau les mots de son interlocuteur, un moyen de se laisser quelques fractions de seconde supplémentaire pour analyser la situation et réfléchir à sa réponse. – Avec cette histoire de poulet thaï je pensais que t’étais tranquille pour ce midi, mais si tu veux une table … Il se tourne, lui fait signe de le suivre et l’installe à une table. Le salon de thé est presque désert, mis à part trois couples d’habitués. – Je m’appelle Clement … Clem la plupart du temps … et je crois qu’on a déjà partagé un cours ensemble l’année dernière, mais je t’en veux pas si tu ne m’as jamais remarqué … Je suis du genre à me fondre dans la masse, dit-il d’un ton sarcastique. On ne se fond pas facilement dans la masse lorsqu’on mesure 1m90.  – Euh, ce midi y’a du yukgaejang, c’est une soupe de boeuf épicée, ou y’a du japchae, des nouilles aux légumes. C’est bon. Et c’est garanti sans de lait de coco périmé. Il sourit, et croise le regard de Jacob. Clem aurait amplement préféré que Jacob rentre faire mijoter son poulet plutôt que rester manger au salon. Il n’aime pas du tout ce qu’il est en train de provoquer en lui.

_________________
   
“if I could have him like this in my dreams every night of my life, I'd stake my entire life on dreams and be done with the rest.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Lonsdale

avatar

Messages : 62

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: i think i need you ; clem&jacob   Mer 23 Aoû - 19:29

Clem & Jacob
i think i need you ♡
Tu ne peux tout simplement pas accepter un truc comme ça sans en payer le prix. Déjà, car tes parents ne t’ont pas éduqué comme ça et que c’est entièrement de ta faute si tu n’as pas le produit chez toi, c’est à ton tour de faire les courses et tu n’y es pas encore allé, alors, si c’est nécessaire et tu ne fais que hausser les épaules quand le métisse attrape les billets non sans montrer sa désapprobation. Tu mordilles alors légèrement ta lèvre et tu lui demandes s’il n’a pas un truc à manger du coup, vu que tu as genre grave la dalle et que le lait est légèrement dépassé en date, bah autant manger ici et être tranquille pour après, nan ? Tu le vois alors pris au dépourvu. Visiblement tu le mets mal à l’aise ou c’est ta tête qui te joue des tours ? « Oui, autant que je mange là si tu m’assures que le lait ne sera pas terrible. Et vu que je suis levé depuis… » tu prends ton téléphone que tu remets à sa place ensuite. « vingt minutes alors je pense que mangé ici ou prendre à emporter serait le mieux à faire. » dis-tu alors que tu t’installes finalement à une table, table que le jeune ‘serveur’ t’a choisie. « À moins que je ne te dérange ? Je peux prendre à emporter et m’en aller, tu sais ? » lui proposes-tu avant de hocher la tête, tout sourire à l’entente de son prénom. « Oh mais si, Clément Park ! Tu étais devant moi et j’utilisais souvent ton sweat ou ton manteau pour cacher mon portable quand le cours ne m’intéressait plus.. » tu ris, car c’est une remarque assez bête, mais bon tu lui fais comprendre que tu te souviens de lui, ou du moins une partie de lui vu que vous ne vous êtes jamais adressé la parole réellement, or aujourd’hui donc. « Les deux ont l’air succulents, mais je vais choisir le premier choix, l’yukgaejang, surtout si tu me le garantis sans lait de coco périmé. » Tu lui montres toutes tes dents avant de rire, puis t’ajoutes. « Et si tu manges avec moi, et c’est non négociable, je déteste manger seul. » Tu pinces alors tes lèvres puis tu le regardes partir dans la cuisine. Tu l’as encore mis mal à l’aise et bizarrement t’aimes ça.

_________________
i'm beggin' please don't play no more sad songs
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clem Park

avatar

Messages : 224

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: i think i need you ; clem&jacob   Mer 23 Aoû - 21:09

Jacob se mordille la lèvre. Clem décide qu’il déteste ça, du plus profond de lui. Autant qu’il déteste l’aisance qu’il a. Son assurance. Sa confiance. Autant qu’il déteste son sourire. Mais moins que sa façon de rire. Clem a toujours envié ces personnes, ces personnes à qui tout semble sourire, ces personnes qui peuvent se fondre dans n’importe quelle situation avec une facilité presque désinvolte. Comme son père, d’une certaine façon. Il se rappelle de la manière presque naturelle qu’il avait à s’incruster dans les conversations des autres. Clem soupire. Jamais il ne pourrait être comme eux. Jamais il n’aura cette aisance. Rien que devant Jacob, il a l’impression de se liquéfier totalement. Il n’a aucune idée de ce qu’il se passe. Aucune idée pourquoi il reste là à discuter avec lui alors que ce qu’il veut c’est pouvoir disparaître sur le champ et effacer les dernières minutes qui viennent de se passer. Il soupire, à nouveau, et lui répond en mimant son sourire. – Je me rappelle parfaitement du portable dans le sweat … C’était assez dérangeant. Assez énervant. Mais Clem n’avait jamais rien dit. Jacob choisit le yukgaejang, et Clem ne peut s’empêcher de grimacer en entendant la prononciation de Jacob. Le coréen est la première langue qu’il a maîtrisée, malgré le fait qu’il est grandi en Californie. L’anglais lui avait posé énormément de problème, jusqu’à ce que sa mère interdise l’emploi du coréen à la maison pour le forcer à s’améliorer. Il grimace à nouveau, lorsque Jacob lui impose de manger avec lui. – Euh … Je travaille, en fait … Je peux pas … Il s’arrête lorsqu’il entend la voix de sa mère l’appeler. Il lance un regard gêné à Jacob, couplé à un sourire maladroit, et se dirige vers la cuisine. – 그는 누구입니까? / Qui est-ce ? – 학교 친구. Un ami de l’école, qu’il explique. – 너는 그와 함께 먹어야한다. Tu devrais manger avec lui ! Il grimace, une troisième fois, en laissant échapper un non franc, en coréen. – 너는 그와 함께 먹을거야! Elle coupe court à la conversation, en lui ordonnant de manger avec son ami. Pas besoin d’essayer de parlementer. Pas besoin d’essayer de lui expliquer qu’il n’a aucune envie de manger avec Jacob. Elle sait à quel point son fils est solitaire et Mme Park déteste cela. Il attrape les deux bols de soupe de bœuf épicé d’un geste plein de désinvolte et rejoint Jacob. Il pose le yukgaejang sur la table et les baguettes. – Elle m’a dit qu’elle préfèrerait que je continue à travailler mais que si tu insistais, je pouvais bien manger un peu avec toi … Il ment, jetant un regard en arrière tout en s’asseyant. Sa mère le regarde avec un sourire radieux. Il soupire, une troisième fois. – C’est assez épicé. Fait gaffe.

_________________
   
“if I could have him like this in my dreams every night of my life, I'd stake my entire life on dreams and be done with the rest.”


Dernière édition par Clem Park le Jeu 24 Aoû - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Lonsdale

avatar

Messages : 62

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: i think i need you ; clem&jacob   Mer 23 Aoû - 23:05

Clem & Jacob
i think i need you ♡
T’as tout de suite remarqué que tu mettais mal à l’aise le métisse, sans réellement savoir pourquoi d’ailleurs, mais sur le coup ça te faisait sourire, mais tu te dis qu’à sa place tu n’aimerais pas qu’on te fasse ressentir ce genre de choses alors tu te promets d’essayer de ne rien faire pour le mettre mal à l’aise de nouveau, quitte à stopper des gestes ou n’employer aucun mot qui le mettrait dans une telle position. Il te propose alors deux menus et tu choisis le premier, écorchant au passage le nom du plat, mais ce n’est pas grave –du moins pour toi-, car ça n’empêche pas le métisse de te répliquer qu’il ne peut pas manger avec toi, car il travaille. Bah oui, t’es con ou quoi ? Tu hoches simplement la tête et tu le laisses repartir dans la cuisine, sortant ton téléphone pour consulter tes messages, dont deux en provenance de l’un de tes colocataires slash meilleurs amis, qui t’informent qu’ils sont bien arrivés, que tu leurs manques déjà et blablabla. Pendant que tu leur réponds, tu perçois quelques brides de paroles, mais tu ne comprends rien, ton coréen étant très très limité, et tu n’as pas le temps de chercher à comprendre que voilà Clem qui arrive, deux bols en mains. Tu arques alors tes sourcils et tu le vois s’installer devant toi. « Merci, c’est gentil, mais je ne veux pas t’obliger à faire un truc que tu ne veux pas hein… », lui avoues-tu alors que tu attrapes les baguettes. Tu as déjà mangé avec ceux-ci et tu te débrouilles bien, du coup quand il te prévient que le plat est épicé, tu souris, de nouveau. « Merci. » lui dis-tu simplement alors que tu commences doucement à entamer ton plat.
Une fois plusieurs bouchées avalées tu lèches tes lèvres et tu le regardes. « C’est excellent ! Tu pourras remercier ta mère, vraiment ! » Tu n’as jamais mangé quelque chose d’aussi excellent, au niveau coréen évidemment. Tu termines assez rapidement ton plat, car mine de rien t’as grave faim, puis te décides à demander. « Est-ce que j’ai fait quelque chose de mal ? J’ai l’impression que ta seule envie c’est de me voir partir ? Chose que je vais sûrement faire d’ici quelques minutes, mais je ne voulais pas me montrer intrusif ou autre, alors excuse-moi si j’ai fait ou dit un truc qu’il ne fallait pas… » tu pinces tes lèvres en baissant ensuite la tête, l’air gêné. Finalement t’aurais peut-être mieux fait de rester chez toi.

_________________
i'm beggin' please don't play no more sad songs
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clem Park

avatar

Messages : 224

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: i think i need you ; clem&jacob   Jeu 24 Aoû - 15:59

Clem regarde son yukgaejang. Il fait tournoyer un bout de bœuf à l’aide de ses baguettes, avant de le plonger au fond du bol. Il ose un regard vers Jacob. Il a compris que Clem préfèrerait être à des années lumières d’ici. Il a compris qu’il est mal à l’aise, qu’il n’apprécie pas vraiment ce genre de situation imposée sur laquelle il n’a aucun contrôle. Ce n’est pas quelque chose de prévu. Ce n’est pas quelque chose qu’il a pu répéter dans sa tête. C’est une situation imprévue, et Clem n’a jamais été confortable avec l’imprévu. Une histoire de lait de coco. Une simple histoire de lait de coco l’a mené là, assis devant un des garçons pour lesquels il a nourri une obsession passagère, l’année dernière, assis à partager un bol de soupe avec un gamin qui s’avère être un parfait étranger. Et Jacob n’a pas l’air de comprendre cela. Tout semble lui paraître normal. – Non mais … Clem soupire, lève le bol jusqu’à ses lèvres et fait glisser du liquide brûlant entre ses dents. Son appêtit se réveille à nouveau. – C’est bizarre, non ? Je te connais pas, tu te rappelles davantage de la couleur de mon sweat que de mon prénom, et on se retrouve là … Il pose le bol, montre la table à l’aide de ses baguettes. On se retrouve là à partager un bol de soupe. Avoue, c’est bizarre. Il lève à nouveau son bol et attrape le morceau de beau qu’il avait torturé plus tôt. Il le pose dans sa bouche, mâche, tout en examinant le visage de Jacob. – Soit pas gêné … Nouveau gorgée de soupe. – Tu peux rester autant que tu veux, je vais pas t’en empêcher. C’est pas de ta faute … Soupe, slurp, soupe. Il mange tout en lui parlant, consumé par sa gêne. – C’est juste que … C’est bizarre. Mais c’est pas désagréable, qu’il se dit. Il a bien envie de le pousser à sourire à nouveau. Juste une dernière fois, avant qu’il ne se mette à juger Clem, à penser qu’il est gentiment barge et à se jurer de ne plus jamais mettre les pieds dans ce salon de thé. Dernière goutte de soupe. – Bouge pas … qu’il dit en attrapant les bols vides. Il revient avec une petite dizaine de kkul-tarae qu’il pose sur la table. – Le dessert. Il hausse les épaules, attrape un des petits gâteaux qu’il fourre dans sa bouche. Le dessert, juste une occasion de continuer à lui parler, à essayer de se racheter, même s’il n’a aucune idée de la raison pour laquelle il souhaiterait se racheter. La bouche pleine, le regard posé sur les petits gâteaux, il dit : – Je peux pas vraiment t’expliquer ce qu’il y a dedans mais c’est juste trop bon … Il ne sait pas ce qu’il fait. Il sait simplement qu’il n’est pas doué pour faire la conversation.

_________________
   
“if I could have him like this in my dreams every night of my life, I'd stake my entire life on dreams and be done with the rest.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Lonsdale

avatar

Messages : 62

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: i think i need you ; clem&jacob   Jeu 24 Aoû - 17:36

Clem & Jacob
i think i need you ♡
T’as compris que tu le rendais mal à l’aise alors tu te dis que tu ferais peut-être mieux de partir, au moins tu ne l’embêterais plus et tu retournerais à ta vie, il retournerait à la sienne et le tour serait joué. Mais ça a l’air trop facile à dire et beaucoup plus difficile à accomplir. Tu le regardes jouer avec sa nourriture, ça te fait rire, mais tu ne laisses rien voir sur ton visage, tu veux l’embêter un peu et ne pas montrer que tu veux partir désormais, non, du coup tu hausses les épaules quand il te demande si c’est pas bizarre. « Et bien on ne se parlait pas à cette époque-là, sur le coup ça ne m’a pas tilté mais bon, OK c’est un peu bizarre et alors ? J’aurais dû me taire et faire comme si de rien n’était ? Désolé, ce n’est pas mon genre. » lui avoues-tu alors que tu pinces légèrement tes lèvres. Tu as fini ton bol toi alors tu le regardes terminer le sien puis quand il te dit de ne pas être gêné, tout en mangeant, etc, ça te fait sourire en coin. « On ne t’as jamais dit que c’est malpoli de parler la bouche pleine ? » Tu le taquines, mais tu ne peux pas t’en empêcher. Puis le voilà qu’il part, te laissant là, seul. Il te demande même de ne pas bouger. Tu ajoutes alors. « Je ne bouge pas, t’en fais pas, je t’attends, sagement. » Puis, t’as juste le temps de mettre ta main devant ta bouche pour bailler que le métisse est déjà de retour, ce qui te fait sourire, car il a ramené des petits gâteaux et il en mange déjà alors que toi t’en dégustes un. Tu le regardes alors tenter d’expliquer de quoi sont faits les gâteaux et il est définitivement trop mignon, car t’as l’impression qu’il fait tout pour te garder là, maintenant que tu as menacé de partir. « Ils sont excellents, oui. » dis-tu avant de demander. « Du coup, je pense que la prochaine fois ce sera pour moi ? Et ne décline pas mon offre, car on se connait pas, que tout ça est bizarre ou je sais pas quoi. T’es libre quand ? Pour que je t’invite chez moi à manger ? » Tu le fixes alors, le sourire aux lèvres car tu sais qu’il va être gêné par ta demande et qu’il va encore être mal à l’aise, mais bizarrement tu adores ça.

_________________
i'm beggin' please don't play no more sad songs
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clem Park

avatar

Messages : 224

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: i think i need you ; clem&jacob   Ven 25 Aoû - 14:05

Clem est incapable de mettre des mots sur ce qu’il se passe. Ce sourire, là, à l’instant, qu’est-ce qu’il veut dire ? Et ce regard, un peu insistant, presque espiègle, il veut dire quoi, lui ? Peut-être qu’il n’était pas espiègle, mais agacé ? Peut-être que ce sourire, c’est un sourire gêné ? À force de rester éloigné des autres, à force de s’isoler, à force de se donner cet air indifférent, Clem, il a oublié comment déchiffrer les visages. Les gestes. Les sourires. Les regards. Il se sent complètement perdu lorsqu’un joli garçon comme Jacob lui fait la conversation, parce qu’il est incapable de deviner ce qu’il pense. Une minute il a l’impression de connaître son premier flirt, l’autre, il a l’impression que Jacob est en train de se demander quelle idée lui a pris de vouloir rester ici et de l’avoir demandé de manger avec lui. Il engouffre un nouveau gâteau, et manque de s’étrangler lorsque Jacob l’invite à nouveau à manger, mais cette fois-ci chez lui. Clem se contente de le scruter, avec un regard mêlant admiration (Clem n’aurait jamais eu le courage de faire ce que Jacob venait de faire) et ahurissement. Il se demande s’il a bien entendu ce que Jacob vient de lui proposer, et il essaie tant bien que mal de comprendre quelles sont ses motivations. Il se projette, dans l’appartement de Jacob, gauche et maladroit, ne sachant pas où s’asseoir, comment s’asseoir, quoi dire, quoi répondre, comment se tenir, quoi ramener ? Il le regarde, quelques secondes encore, avec insistance, avant de se redresser sur sa chaise et de se mettre à sourire. Un large sourire, qui se transforme immédiatement en rire. Non, non, il n’arrive pas à y croire. Quelqu’un lui a probablement lancé un pari. Il ne peut être sincère. Mais plus Clem le regarde, et puis il a l’impression que Jacob n’essaie pas de se jouer de lui et qu’il est réellement honnête dans sa proposition. Tout ce qui manque à Clem, c’est pourquoi ? Il pose ses coudes sur la table. – T’es sérieux ? Pourquoi tu veux m’inviter à manger ? Je comprends pas.


_________________
   
“if I could have him like this in my dreams every night of my life, I'd stake my entire life on dreams and be done with the rest.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Lonsdale

avatar

Messages : 62

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: i think i need you ; clem&jacob   Ven 25 Aoû - 23:22

Clem & Jacob
i think i need you ♡
Finalement t’es content d’être resté un peu plus longtemps que le temps de récupérer une brique de lait de coco, ça t’a permis de te rappeler des choses dont tu ne te souvenais plus et puis ça t’a aussi permis de manger presque gratuitement, du coup c’est cool que tu sois resté. Pour la peine, tu proposes au métis de venir à son tour manger chez toi et tu remarques à sa tête que ça le gêne. Comme si tu lui avais demandé de l’épouser ou Dieu sait quoi. Tu hausses alors les épaules, attaquant le dernier gâteau qu’il reste sur la table. « J’ai juste envie de te remercier pour ton hospitalité, rien de plus écoute. » Tu ne sais pas trop quoi lui répondre. Tu l’invites pas par méchanceté ou encore par obligation, non, tu l’invites, car t’en as sincèrement envie et puis ça pourrait être sympa, d’avoir de nouveaux amis avec qui traîner, enfin tu dis ça comme ça. « ,Mais ce n’est pas grave si tu ne veux pas. J’irai m’acheter du lait de coco et je me ferais mon poulet thaï au curry tout seul, tant pis. » Tu ris alors que tu viens essuyer ta bouche à l’aide d’une serviette. Tu finis par te relever, le sourire aux lèvres, et tu lui tends ta main. « Je pense que je vais te laisser. Ce fût excellent, tu remercieras ta mère pour moi. Si jamais tu changes d’avis… » Tu attrapes une serviette propre et tu scrutes les environs pour aller chercher un stylo au niveau du comptoir. Tu inscris ton numéro sur la serviette et tu la lui tends. « Appelle-mo ou envoie-moi un SMS, OK ? » Tu lui souris une énième fois, tu ne peux pas faire autrement tant il te met à l’aise, c’est fou, puis tu lui fais un signe de main avant de dire. « Bonne après-midi, à la prochaine, j‘espère. » Puis sur ces mots tu quittes le lieu, ton sourire ne te quittant pas, même une fois rentré chez toi. Maintenant reste plus qu’à attendre de ses nouvelles, ou pas, les dés sont jetés, à lui de décider.

FIN DU RP.

_________________
i'm beggin' please don't play no more sad songs
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: i think i need you ; clem&jacob   

Revenir en haut Aller en bas
 
i think i need you ; clem&jacob
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» John Jacob Astor
» Irène Jacob
» Bella et Jacob by Tonner
» Bella joue-t-elle avec les sentiments de Jacob ?
» Jacob aime-t'il vraiment Bella?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
ALT ER LOVE :: SHOW YOU LOVE :: CAN'T SIT WITH US :: RP-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: