AccueilAccueil  BottinBottin  Pré-liensPré-liens  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
C'est enfin la rentrée !

Partagez | 
 

 diving to nowhere (lilio)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clem Park

avatar

Messages : 224

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: diving to nowhere (lilio)   Lun 21 Aoû - 20:30

Il aime les virées nocturnes. Le silence, brisée par des oiseaux de nuit, par le bruit du vent qui se lève, par une télévision dont le son poussé au maximum traverse les murs. La solitude, violée par quelques âmes perdues, certaines plus que d’autres, sur le chemin du retour. Il aime ces moments où il ne se soucie plus de rien, où son esprit se libère de la pollution diurne, où il est plus simple de vivre au grand jour. Il lui arrive de s’oublier, et de faire une arabesque, au beau milieu de la place libérée des badauds. Un ballottée, sur la rue qui mène à la plage. Une cabriole, devant le lycée, là où il n’est que Clement, un gamin comme les autres, juste un peu plus grand, et à la mixité intéressante. Mais ce soir il n’a pas envie de danser. Il n’a envie que de marcher, la laisse d’Haruba entremêlée dans ses doigts. Le vieux teckel traîne sa carcasse avec la vigueur d’un cabot. Haruba est autant son chien que celui de la voisine, et le sortir est souvent le point d’orgue de ses journées. Clem s’arrête. Il est sur la plage. Et là, à quelques mètres, il y a une silhouette. Il admire le ciel. Sûrement. Ou peut-être admire-t-il l’océan. C’est vrai que le ciel est magnifique. L’océan, noir, l’est tout autant. Haruba s’est arrêté. Il a le regard fixé droit devant lui, sur un arbre dont l’odeur doit lui être alléchante. Il attend patiemment que la marche reprenne. La lumière de la lune, qui brille sur Galsden, dessine les contours du garçon. C’est un garçon. Un jeune homme, au pire. Il reste là, planté, vers l’étendue noire qui paraît prête à l’engouffrer. Si seulement il pouvait faire quelques pas, doit-elle penser. Si seulement. Il y a d’autres personnes qui se sont laissées berner, de cette façon, par la beauté de l’océan. D’autres l’ont rejoint sciemment. Clem soupire. Il aime les virées nocturnes, mais quelque chose lui fait dire qu’il va détester celle-ci. Il n’a pas envie de se réveiller et de découvrir sur les journaux le visage d’un camarade de classe, emporté par les vagues. Peut-être qu’il n’est là que pour contempler la beauté de la nuit. Peut-être. Mais l’inconnu le fait un peu trop prêt de l’eau. Clem soupire, à nouveau. – Tu comptes faire une connerie, ou je peux y aller ?

_________________
   
“if I could have him like this in my dreams every night of my life, I'd stake my entire life on dreams and be done with the rest.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilio Feels

avatar

Messages : 1539

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: diving to nowhere (lilio)   Dim 27 Aoû - 19:39

parce qu'il est pas là, parce qu'il est pas le responsable, parce que tu remets la faute sur quelqu'un en te rendant compte que tu as besoin d'un coupable. tu sais pas trop comment agir, ni même c'qu'il faut faire pour te sauver de tout ça. ton père qui se trouve une nouvelle copine, ton père qui devient violent, le coeur qui palpite pour trop de personnes. tu es un adolescent perdu, complètement perdu, tu sais pas trop comment agir. cette nuit, tu es revenu sur la plage. le jean qui est remonté, ton sac qui contient pas grand chose qui est sur le sable. tes pieds dans l'eau, les larmes qui sont là, qui inondent ton visage. t'es plus capable de gérer les émotions, t'es plus capable de te retenir, et la carapace se brise de plus en plus. tu sens que tu as les nerfs qui te lâchent, que tout devient difficile, et que peut-être qu'il serait temps que tu le fasses.

tu n'as qu'à te laisser tomber, lilio.
tu n'as qu'à laisser l'eau, laisser tes poumons se faire noyer.
tu l'veux, alors tu l'fais.

alors tu fais un pas de plus, les pieds dans l'eau, le sable qui te chatouille, les vagues qui remontent jusqu'à la plage. le vent est là, il montre que l'été est sur le point de se casser, il montre que le lycée va reprendre, il montre que si tu l'fais pas, tu vas subir la connerie des autres. et clairement ; tu le veux pas. alors tu fermes les yeux.

putain.
parce qu'encore une fois, on te coupe dans ton élan. parce qu'encore une fois, une voix est là, mais c'est plus fort que toi.
tu réponds pas.
tu t'avances.
et tu tombes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clem Park

avatar

Messages : 224

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: diving to nowhere (lilio)   Dim 27 Aoû - 20:40

Lilio ne lui répond pas. Plus il le regarde, et plus Clem réalise que l'appel des flots est réel. Cette douce mélodie a trouvé preneur, elle a enveloppé Lilio et plus rien ne semble pouvoir l'attendre. Mais Clem est incrédule. Clem reste là, impassible, incapable d'imaginer que Lilio puisse faire quelque chose d'aussi idiot. C'est un sujet qu'il connait. Un sujet qu'il connait bien. Il se rappelle les tourments de sa tante. Il se rappelle encore les cernes sous ses yeux, ses discussions avec son frère, le père de Clem, tard dans la nuit. Il se rappelle encore le jour des funérailles, la détresse de sa famille ... Son incompréhension la plus totale. Comment peut-on faire se résigner à faire une telle chose ? Clem n'a jamais voulu comprendre. Il n'a jamais voulu écouter les explications de son père. Cette chose, c'est un manque de courage. C'est un acte lâche. C'est un acte faible.
Mais il ne peut pas nier les battements de son cœur qui s'affolent. L'adrénaline qui le saisie. L'urgence dans l'air. Ses yeux ne quittent pas Lilio. Lilio ... de tous les gamins qu'il croise au lycée, jamais il n'aurait pu imaginer que Lilio puisse ... Il espère, encore, encore un peu que tout ça n'est qu'un malentendu, au sens propre. Peut-être que Lilio ne l'a pas entendu. Peut-être qu'il contemple simplement l'océan et qu'il est transi par sa beauté. Peut-être qu'il a des écouteurs fourrés dans chaque oreille et que la voix de Clem s'est perdue dans le vide. Peut-être. Peut-être.
Quand le corps de Lilio tombe dans l'océan, Clem fait un pas en arrière. Il regarde autour de lui, pour comprendre qu'il est seul, au milieu de cette nuit étoilée, qu'il n'y a que lui, Lilio et les vagues. Et le chien. Il se tourne vers lui, lui ordonne de ne pas bouger, chose que le vieux cabot a bien l'intention de faire. Il se met à courir, ses pieds s'embourbant dans le sable et freinant sa course. Il ne lui faut que quelques secondes pour atteindre l'océan, le souffle coupé, les sens affolés. Il attrape Lilio, que les vagues avalent puis rejettent sans se lasser, et Clem le tire vers la plage, le corps transi par l'eau, les vêtements collants à sa peau et doublant son poids.
Il devait simplement sortir Haruba. C'était une simple promenade qui se profilait. Pas ça.
– Bordel Lilio ! qu'il lâche en se mettant à genoux, à côté de lui. Il prend son visage entre ses mains et vérifie machinalement qu'il ne soit pas inconscient. Il se glisse derrière lui et le tire contre son torse pour le mettre assis. – Lilio, ça va ? Quel idiot. Il se mort la joue, il déteste qu'on lui pose cette question, il déteste la poser, pourquoi l'a-t-il posé, dans cette situation ? Bien sûr que non, rien ne va. C'est bien pour cela qu'il a baissé les bras. C'est bien pour cela qu'il a voulu embrasser les flots. – Réponds pas, désolé, ... euh je suis là, ok ? Y a Haruba qui les rejoint. Peut-être que Lilio n'aurait que bu la tasse. Peut-être que les vagues l'auraient refoulé. Peut-être qu'il ne risquait pas sa vie. Mais à regarder son visage que Clem entoure de ses mains, il comprend qu'il ne pouvait pas prendre le risque de faire plus de suppositions.

_________________
   
“if I could have him like this in my dreams every night of my life, I'd stake my entire life on dreams and be done with the rest.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilio Feels

avatar

Messages : 1539

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: diving to nowhere (lilio)   Lun 28 Aoû - 1:32

tu te laisses tomber. tu fermes les yeux, ton corps qui découvre l'eau froide. mais tu t'en fiches, parce qu'au moment où tu te laisses faire, à partir du moment où ton visage est recouvert d'eau, tu ne te débats pas. tu laisses les choses faire, parce que c'est agréable, parce que tu te sens vivre à travers ce geste suicidaire. ton coeur qui s'emballe, les ailes qui se forment dans ton dos tant c'est libérateur. jusqu'à ce que tout se ruine.

parce que tu sens les mains qui attrapent ton corps.
et ta tête qui sort de l'eau.

tu te débats, tu veux pas, tu veux plus être là. alors pourquoi il te sauve ? pourquoi il te laisse pas faire c'que tu veux ? tu te débats un peu plus fort, avant que le vent ne tape ton corps et qu'tu te mettes à trembler. « Pourquoi tu fais ça ? » qu'tu demandes, les larmes qui ne quittent plus ton visage, qui coulent. putain, tu veux plus être ici, alors à quoi ça sert qu'ils jouent tous au super-héros ? « Non t'es pas là ! » Tu as arrêté de lancer des appels à l'aide, tu as arrêté de chercher de l'attention. tu souffres, et c'est trop tard, personne ne peut réussir à t'enlever cette douleur. « Personne n'est là, personne. » qu'tu souffles, qu'tu souffre.

parce que c'est la vérité.
parce que tu n'as plus ta carapace.
parce que t'exploses en sanglots,
adolescent perdu,
brisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clem Park

avatar

Messages : 224

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: diving to nowhere (lilio)   Lun 28 Aoû - 13:02

Il est partagé entre la colère et ces émotions étranges qui montent en lui et réveillent des souvenirs douloureux. La colère contre son geste, la colère contre tout ce que cela représente, la colère d’avoir à supporter les conséquences. Parce que Clem a tout vu. Parce que Clem n’avait pas le choix. Mais Clem, il aurait préféré être à l’autre bout de la ville, il aurait préféré que ce soit un autre, à sa place, qui tire Lilio des vagues. Lilio a la tête hors de l’eau, mais Clem ne peut pas s’empêcher de penser que c’est lui, désormais, qui est en train de se noyer. Il ne sait absolument pas comment gérer cela. Alors il essaye de faire de son mieux, posant ses mains de part et d’autre de son visage où se mélangent larmes et eau salée. Ça ne sert à rien d’essayer de les sécher. Tout son corps tremble de froid, tout son corps est trempé, tout son corps est saisi jusqu’aux os. Clem aussi est mouillé. Ses vêtements n’ont pas été épargnés. Il soupire, fait glisser ses mains le long des bras de Lilio qu’il frotte comme il peut, essayant de lui apporter un peu de chaleur. La colère … Elle s’est emparée de sa voix lorsque Clem répond à Lilio. – Pourquoi ? T’es sérieux ? Crois-moi j’aurai préféré être ailleurs, mais j’étais , et je n’allais certainement pas te regarder te laisser emporter par l’océan … Pourquoi … putain tu t’entends !? Il continue à frotter ses bras, sans savoir vraiment si ce qu’il fait fonctionne. Il secoue la tête. Il déteste ces situations, où le désespoir rend les gens fous. Lorsqu’il brise les cœurs avant de briser les corps. Il soupire. – Je suis , qu’il souffle, un peu moins véhément, alors qu’il pose la paume de ses mains sur son torse, sur ses joues, sur ses épaules. – Tu sens ? Je suis , et je compte aller nulle part ailleurs. Il le force à se redresser jusqu’à ce qu’il soit sur ses genoux. Là, sans vraiment réfléchir, il se colle contre son dos et le prend dans ses bras, parce que c’est ce que son père faisait, c’est ce que sa mère faisait, lorsque Clem était triste. Clem ne regardera plus jamais Lilio de la même façon. Et peut-être que Lilio ne le regardera plus jamais, tout court.
– Ok ? Convaincu ? Sa voix est redevenue calme, mais elle n’est en rien empreinte de pitié. Clem la maîtrise. Il laisse la panique qui s’était emparée de lui couler hors de son corps. Il laisse la peur le quitter. Il n’a pas besoin de ça. Lilio non plus. Il doit être fort, et c’est ce qu’il compte être pour les prochaines minutes. Ou les prochaines heures. – Je suis , bordel. Autant qu'il le faudra. Qu’il le veuille ou non, Clem est là, et il le sera autant que Lilio en aura besoin, parce que Clem ne peut pas s'empêcher de penser que c'est ce que son père aurait fait. C'est ce que son père attendrait de lui.

_________________
   
“if I could have him like this in my dreams every night of my life, I'd stake my entire life on dreams and be done with the rest.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilio Feels

avatar

Messages : 1539

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: diving to nowhere (lilio)   Sam 2 Sep - 1:17

tu voulais pas toi qu'il te sauve. tu n'as rien fait de mal, tu voulais juste mettre fin à ta vie. mais c'est ton choix, alors pourquoi on ne l'a pas respecté ? tu as mal, tu trembles de froid, ton jean est lourd dans tes jambes, ton tee-shirt colle contre ton torse, cette sensation est tellement désagréable mais en même temps, si on t'avait laissé faire ce que tu voulais, et bien tout ça ne serait pas arrivé. et il est en colère clem, tu le sais, tu le sens dans sa voix, mais c'est pas de ta faute bordel. « tu aurais dû. » qu'tu dis.

il aurait dû, parce que c'était ton choix, ton souhait.
ton souhait à toi bordel, et ça s'arrête là.

tu lâches un soupir, tu l'sens qui est là, contre toi, il te quitte pas et tu mérites pas autant d'attention, c'est trop pour toi, c'est bouleversant quand un gars qu'tu connais par prénom est là. tu l'sais qu'il fait ça par pitié, et c'est insupportable. mais tu vas faire quoi ? courir et fuir ? il va te rattraper. il touche ta peau, tu frissonnes, t'sais pas si c'est le froid qui rend la scène comme ça, si ce sont les gestes, ou sûrement l'intensité de la scène mais c'est trop bizarre et tu fermes les yeux pour arrêter de comprendre tout ça, tu l'veux pas. mais il est là, tu l'sais, forcément tu l'sens.

il est là, mais pour la nuit,
pas pour la vie,
parce qu'après, les choses vont continuer, toi tu vas t'enfoncer quand lui va se relever.
cercle vicieux.

tes mains se posent sur ses bras, peut-être que tes ongles s'enfoncent dans sa peau sans que tu ne le veuilles, mais ça se produit, et tu ne le lâches pas non plus. tu t'accroches à sa peau, il est là, contre toi, et tu éclates en sanglots pour la énième fois. « j'en peux plus d'avoir mal. » et p't'être qu'il va te dire de te battre contre ça, pour plus ressentir la douleur, pour en ressortir plus fort. parce qu'il va s'dire que vu la situation, il peut se permettre de te donner des conseils, de te parler de sa propre vie, t'en sais trop rien. et tu vas sûrement pas le supporter parce que tu te bats déjà bien assez. t'en peux plus de te battre dans le vide, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: diving to nowhere (lilio)   

Revenir en haut Aller en bas
 
diving to nowhere (lilio)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ALT ER LOVE :: WHENEVER, WHEREVER :: FLASH BACK :: été-
Sauter vers: