AccueilAccueil  BottinBottin  Pré-liensPré-liens  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
C'est enfin la rentrée !

Partagez | 
 

 le premier jour du reste de ta scolarité (Opal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roxanne Iversen

avatar

Messages : 74

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: le premier jour du reste de ta scolarité (Opal)    Sam 19 Aoû - 22:19

le premier jour du reste de ta scolarité
EXORDIUM.


Il y a des cartons partout dans le salon. A en perte de vu. A en cacher les murs blancs pas quasiment parfaits. Juste ce dont vous avez besoins pour vivre, ton père et toi. A force de temps, il y en a de moins en moins. A chaque déménagement, un nouveau trie, de nouvelles trouvailles ou des choses moins utiles. Tu montes ceux sur lequel il y a écrit Roxanne dans ta nouvelle chambre. Simple, blanche. Elle restera ainsi, ne sachant pas si elle allait être tienne trois mois ou bien un an. Peut être plus cette fois ci. Cela ne dépendait pas de toi. Dans un soupire, tu délaisses le carton pour regarder ta montre. Il ne te reste plus longtemps pour ton premier rendez-vous dans ton nouveau lycée. Pour ta dernière année. Ils t’avaient envoyé un email juste à la réception de ton dossier d’inscription. Tu devais te présenter quelques jours avant la rentrée pour des formalités. Comme à chaque fois. Tu savais déjà ce qu’ils allaient te demander, te donner, te montrer. La même chose à chaque fois. Alors tu enfiles tes chaussures, déposes un tendre baisé sur la joue de ton père dont les mains sont enfouies dans les cartons et quittes ta nouvelle demeure.

Le chemin n’est pas très long. Ecouteurs dans les oreilles, son tout juste raisonnable, tu as le regard rivé vers le bas, ton attention ailleurs. Ton programme était de resté le temps de faire la paperasse et de te montrer polie pour rapidement retourné dans cette maison et ranger quelques affaires. Tu auras bien assez de temps de sortir et profiter de l’établissement une fois l’année scolaire entamé. Proche de la porte d’entrée, tu ouvres celle-ci et restes quelques secondes sur le palier pour t’orienter. Ils te conviaient au secrétariat, designer par une petite pancarte sur le mur en face de toi. Tu y es rapidement et surprise de ne pas être accueillie par une dame à lunette pas très aimable. Te serais-tu trompé sur l’horaire ? Le temps de vérifier que non et tu entends la porte s’ouvrir et se refermer derrière toi. « Tu as aussi rendez-vous ? » demandes-tu sans aucune indiscrétion à la nouvelle arrivante.    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opal Cavendish

avatar

Messages : 93

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta scolarité (Opal)    Sam 19 Aoû - 23:13

Après des mois et des mois de discussion autour du déménagement, tu aurais pensé que tout aurait pris beaucoup plus de temps, mais tout s'est fini tellement vite. Tu n'as pas eu le temps de réaliser que tes années d'enfances venaient de s'envoler que tu te retrouves déjà dans cette chambre fade, et complètement vide, assise entre le carton des couvertures et celui des assiettes en terre cuite de maman. Mais d'ailleurs, qu'est-ce qu'il fout là ce carton ?
Tu te lèves et sors de la chambre en l'emmenant avec toi. En arrivant dans la cuisine, tu vois sur la table une feuille de papier pliée en quatre. Tu l'ouvres et écarquilles les yeux de surprise. "Merde c'est aujourd'hui !"
Tu jettes presque le carton par terre, attrapes ta sacoche et ton chapeau avant de te diriger vers la sortie d'un pas décidé.
Tu as beau être en train de courir tu prends tout de même le temps d'admirer ce qu'il se passe autour de toi. C'est Beer qui t'a appris ça. Quoiqu'il arrive, le moment présent est tout ce que l'on possède vraiment. Qui sait si tu seras encore là demain. Alors tu te demandes si maman s'est posé cette question avant de mourir. Est-ce qu'elle a profité de chaque instant ?
Le bâtiment imposant qui vient d'apparaître devant toi te fait sortir de tes pensées.
Tu te demandes bien comment tu vas faire pour trouver le secrétariat. Tout était beaucoup plus petit là où tu vivais avant. Tout ici te paraît beaucoup plus complexe.
Tu prends ton courage à deux mains et te dirige vers ce qui te paraît être le hall d'entrée.
Tu parcours plusieurs couloirs et escaliers sans vraiment savoir où tu vas, puis tu remarques qu'un plan de l'établissement se trouve à quelque pas de toi.
Tu repères la salle et grimpe les marches deux à deux afin de minimiser ton retard.
Tu arrives enfin devant la porte et rentres sans même penser à frapper. Quelqu'un est déjà là. Tu te demandes si tu ne t'es pas trompée de jour et revérifies sur la feuille. Mais non, c'est bien aujourd'hui.
"Tu as aussi rendez-vous ?" te demande l'inconnue.
"Oui, mais je pense que je suis un peu en retard", dis-tu en souriant, complètement essoufflée.
Après un silence de quelques secondes, tu te décide à socialiser avec cette fille qui te paraît plutôt sympathique.
"Moi c'est Opal. Tu vis à Galsden depuis longtemps ?".


Dernière édition par Opal Cavendish le Dim 20 Aoû - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Iversen

avatar

Messages : 74

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta scolarité (Opal)    Dim 20 Aoû - 0:13

EXORDIUM.


Elle avait effectué son entrée à pas de loup, trahit seulement par la porte se refermant derrière elle. Sans ça, surement aurait-elle réussit à te surprendre. Et dieu seul sait à quel point tu détestes être surprise. Démasqué à temps, la jeune femme rentrant n’a l’air en rien méchante ou arrogante ou hautaine. A force de côtoyer différent lycée, tu connais les différents personnages qui cavalent entre les murs de bahuts. Tu ne sais pas trop dans quels clichés tu pouvais te trouver, mais tu sais pertinemment avec quel genre de stéréotypes tu ne veux pas trainer. Et d’un premier coup d’œil, elle paraît aussi paumée que toi. Elle répond à ta question en la confirmant, précisant qu’elle était surement en retard. Un coup d’œil à ta montre et visiblement vous avez rendez-vous à la même heure. Auraient-ils envoyé la même convocation à tous les nouveaux arrivants ? Tu as pour habitude d’être la seule à ce genre de moment. Quelques secondes de silence puis l’inconnue se présente pour poser à son tour une question. Opal. Très joli prénom. Tu ne l’as encore jamais entendu et il te plait beaucoup.  
« Roxanne, enchanté. » te présentes-tu assez rapidement. A côté de son prénom, le tient sonne plus simplement, plus commun. Jamais tu ne t’étais imaginer en porter un autre. En même temps, pas sûr que cela soit très nécessaire. On ne change pas de prénom comme de chemise, alors autant s’habituer à celui qu’on obtient. « Ba je viens tout juste d’emménager. Je suis arrivé il y a deux jours et je commence tout juste à déballer mes affaires. » Ta réponse avant l’air tellement banale. Tu la disais comme si tu étais un robot programmé pour la sortir à chaque fois que l’on te pose cette question. Drôle et flippant. A force de déménager, tu as finit par répondre machinalement et simplement que ta vie est de faire et défaire des cartons. «  Et toi ? » demandes-tu avant d’enchainer sans lui laisser un temps de parole. « Mon instinct me dit que tu viens d’arriver aussi et que nous avons toutes les deux rendez-vous parce que nous sommes "les nouvelles". » Tu accentues ton dernier mot par des guillemets que tu imites avec tes deux mains. Comme tu pouvais détester être la nouvelle.    


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opal Cavendish

avatar

Messages : 93

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta scolarité (Opal)    Dim 20 Aoû - 15:09

La jeune fille se présente à toi et quelque part tu es heureuse de ne pas être toute seule. Après avoir passé quatorze ans dans la même ville, tu ne sais plus vraiment comment on fait pour s'intégrer dans un nouvel établissement. Quand Roxanne devine que toi aussi tu es nouvelle arrivante, tu te demandes d'abord comment elle a fait, puis tu te dis que ça ne doit pas être si compliqué à comprendre : le retards, le rendez-vous, l'air un peu perdu,... Tant de signaux qui crient au monde que tu n'étais pas là auparavant, et que tu dois te débrouiller pour faire ta place. Tu aurais aimé que tout soit plus simple, qu'il te suffise d'arriver le jour de la rentrée, de t'asseoir au fond de la classe, et d'écouter les cours de la journée avant de rentrer chez toi le soir, pour retrouver ta famille. Mais non, il faut que tu te pointes à un rendez-vous que tu avais d'ailleurs complètement oublié, que tu récupères je ne sais combien de dépliants et de bouts de papier, que tu te confrontes aux sourires forcés du personnel et à cette climatisation qui te gèle littéralement ! Tu n'as jamais vraiment eu de mal pour socialiser avec les gens, mais tu as peur que cette fois ça ne suffise pas, que tes efforts soient vains et que tu passes ta dernière année de lycée dans une ambiance qui laisse à désirer. Et pourtant tu as placé tous tes espoirs dans ce nouvel endroit. Parce que tu n'en pouvais plus de voir ton père tirer une gueule de six pieds de long quand il rentrait le soir, parce que tu étais lassée des tournois de lancer de fer à cheval dans ton lycée à Cripple Creek. Alors finalement tout va bien, tu prends une grande inspiration et tu retournes t'intéresser à la jeune fille qui est avec toi. "Oui je suis là depuis hier. J'aime bien cette ville, elle me donne l'impression d'être dans un film" dis-tu en riant. "Tu vivais où avant ?" Elle n'a pas le temps de répondre quoi que ce soit, tu entends retentir ton nom, un peu écorché, depuis la pièce d'à côté. "Je crois qu'on m'appelle". Tu pivotes sur ta droite et passe le pas de la porte qu'une petite femme, plutôt menue vient d'ouvrir. Elle s’assoit derrière le bureau. Les lunettes qu'elle porte sur le bout de son nez manquent de tomber quand ses fesses touchent le fauteuil. Elle te donne toute une pile de prospectus, de plans,
de papiers en tous genres, ne faisant pas de grands discours et se pressant quelque peu.
En tout, le rendez-vous aura duré moins de cinq minutes. Et quand elle cris le nom de Roxanne à travers la pièce, tu comprends qu'il est temps pour toi de lever le camps. Tu fourres ce tas de feuilles comme tu peux dans ta sacoche avant de formuler un "au revoir" qui reste sans réponse et de sortir. Sur le pallier tu croises Roxanne et tu lui adresses un sourire. Quand la porte se referme derrière elle, tu décides de rester là pour l'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Iversen

avatar

Messages : 74

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta scolarité (Opal)    Mer 23 Aoû - 11:28

EXORDIUM.


Et tu as finalement raison. Elle vient aussi d’emménager, arrivé fraichement de la veille. Cela était apaisé. Ne plus être la seule. Devoir se créer un nouveau monde, dans un nouveau lieu, et peut être le faire à deux. Les fois d’avant tu avais dû faire fasse à ça toute seule. Il y avait bien eut cette fille, à Phoenix, mais elle a rapidement prit les devants et est vite devenue la nouvelle star du lycée. Une fille de, princesse des rues ensoleillés, pétant plus haut que son cul avec sa queue de cheval parfaitement tiré. Toi, tu es bien plus discrète et juste. Plus discrète. Une simple étudiante rêvant de rapidement finir les études pour rejoindre la Nouvelle-Orléans. Opal te demande d’où tu viens avant que son prénom résonne dans la pièce. La secrétaire avait fait son appariation tel un fantôme, te soulevant le cœur de surprise. Il ne faut pas plus de cinq minutes pour que ton interlocutrice ressorte. Rapide. Tu entends ton prénom appeler et échange un sourire avec Opal sur le chemin qui te mène dans le bureau. La femme en face de toi est typiquement le cliché de la vieille secrétaire qui doit prendre sa retraite depuis au moins deux ans. Né crochus sur le quel sont posé dans lunettes près à tomber à tout mouvement brusque, petit gilet en laine sur les épaules. Elle est assise mais tu parierais sur une jupe longue volante et des chaussures bien cirées.  Pas un regard vers toi, des papiers déjà posé sur la table, quelques explications sur la volé et un long silence marquant la fin du rendez-vous. Tu récupères le tout dans un geste agacé qui fait finalement levé la tête de la vieille femme et quitte la pièce sans prendre la peine de dire un merci ou un au revoir. Quelle impolitesse ! La porter fermé derrière toi, tu regardes Opal qui t’a attends-tu. Cool, peut être que vous allez pouvoir faire un petit bout de chemin ensemble. « Pas super sympa la secrétaire ! Si tout le monde est comme ça, l’année promet d’être gé-niale ! » Ironises-tu en commençant à regarder tes feuilles. Un plan, liste de fournitures, emplois du temps avec les matières obligatoires et les options, liste des professeurs, activités sportifs et autres. Bref, beaucoup de lecture.  « Phoenix, New-York, Boston, je viens d’un peu partout. Je déménage quasiment tous les ans. Mais là je viens de quitter Seattle. Et toi ? » tu en profites pour ranger tes papiers dans ton sac et commencer à prendre la direction de la sortie. « Tu veux faire un tour du lycée ? Maintenant que nous sommes venu pour "rien" autant profiter qu’il n’y ai personne pour prendre nos premiers repères. » Tout en ouvrant la porte et faisant une place pour laisser Opal passer.        

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opal Cavendish

avatar

Messages : 93

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta scolarité (Opal)    Mer 23 Aoû - 17:31

Il ne faut pas plus de temps à Roxanne pour ressortir de la salle. L'espace d'un instant tu te demandes vraiment dans quel endroit tu es tombé... Et puis merde ! Tu n'as pas envie de te prendre la tête avec tout ça ! Tu as rencontré une fille sympa avant même la rentrée alors tu préfères profiter de ce qui s'offre à toi. En sortant, elle n'a pas manqué de te faire remarquer que le comportement de la secrétaire était rageant. "Oui... J'espère que tout le personnel n'est pas comme ça,
enfin surtout les profs !"
, t'exclames-tu en riant. Oui, ça t'amuses de prendre tout ça à la légère, parce que de toutes façons, quitte à passer un an ici, autant y mettre du tien. Roxanne t'explique qu'elle a beaucoup déménagé et tu vois dans ses yeux que ce mode de vie l'agace profondément... Et tu la comprends. Y-a-t-il vraiment quelqu'un que ça ravirait de ne pas pouvoir se poser plus d'un an dans une ville, de n'avoir même pas le temps de créer de relations, et même si temps il y a, toutes les têtes que l'on rencontre disparaîtrons avant même qu'on ait le temps de se souvenir de leur nom. Franchement,
tu la plaints. C'est vraiment pas marrant. "Seattle ! Ce doit être une belle ville ! Je viens d'une petite ville dans le colorado, Cripple Creek. Je ne pense pas que tu connaisses. J'ai vécu là-bas pendant quatorze ans." Et oui, quatorze ans qui sont difficiles à classer dans le tiroir des souvenirs. C'est dur de tout quitter, d'avoir à tout recommencer quelque part. Roxanne te sors de ta rêverie en te proposant de visiter un peu le lycée. Tu ne sais pas si vous en avez vraiment le droit, mais après tout, pourquoi pas.
"Ouais carrément ! Allez viens. Allons découvrir où nous passerons la plupart de notre temps pour notre dernière année en tant que lycéennes !", dis-tu en l'attrapant par le bras après qu'elle t'ait tenu la porte.
Vous parcourez le lycée vide, allant de couloirs en couloirs, et de cage d'escalier en cage d'escalier. C'est là que tu t'aperçoit qu'il paraît encore plus grand à l'intérieur. Une bonne demi heure s'est écoulée depuis que vous avez commencé votre visite. Tu t'arrêtes au milieu du couloir principal."Ça ne t'effraie pas toi ? Tout ça, la nouveauté,... Parce que moi, je suis morte de peur !"  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Iversen

avatar

Messages : 74

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta scolarité (Opal)    Lun 28 Aoû - 9:47

EXORDIUM.


Et vous prenez la route pour votre visite. Elle te prend par le bras, signe manifestement amical que, toi éternelle solitaire, ne trouve pas désagréable. Avant ça elle t’avait répondu, Cripple Creek. Effectivement tu ne connaissais pas. Chose étonnant pour une jeune femme qui avait pourtant fait le tour des Etats-Unis. Si c’est une petite ville, peut être as-tu déjà passé devant sans y prêter la moindre attention. Tu fais parti de ceux qui peuvent dormir n’importe où et n’importe quand, surtout en voiture.
Le lycée est vide. Il serait surement flippant si vous aviez eut l’idée de la parcourir de nuit. Une idée que tu gardes dans un coin de ta tête. Faire quelques photos du lycée un soir pouvait donner des clicher remarquables. L’établissement est immense. Surement l’un des plus grands dont tu as fait parti depuis le début de ta scolarité. Tu essaie t’en bien que mal de déchirer ce labyrinthe, te disant que les premiers jours allaient compliqués une fois les couloirs remplie de fourmis d’étudiant. Ta camarade s’arrête soudainement, en pleins milieu du couloir principal que vous avez rejoins. Elle te fait par de sa peur et tu ne peux esquiver un sourire réconfortant. « C’est normal que tu es peur -tu seras bizarre sinon... Tu as toujours connue la même école, dans cette même petite ville qu’est Cripple Creek et surement as-tu quitté une foule d’amis… » Tu retournes sur tes pas pour te rapproche d’elle, te mettre juste en face. Avec le temps, tu avais appris à ne plus avoir peur du changement, mais tu la comprends. « Ma vie a toujours été faite de changement, alors je n’ai plus peur, mais toi c’est normal de ressentir ça. » Nouveau sourire, tu lui attrapes à ton tour son bras puis te viens une idée. Tu récupères la feuille des activités et sports proposés par le lycée. Rien de mieux que de s’inscrire dans un club pour que cette nouvelle rentrée se fasse au mieux. « Tu n’as cas choisir une activité ou un sport ou les deux et ton intégration ne pourra se faire qu'au mieux ! » Toi tu n’as jamais réellement fait parti du équipe ou d’un club, parce que tu connaissais toujours ta date de départ et ta solitude te confortait finalement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opal Cavendish

avatar

Messages : 93

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta scolarité (Opal)    Lun 28 Aoû - 14:00

Tu te sens beaucoup mieux depuis que Roxanne t'a expliqué que tu n'avais rien à craindre. Tu as l'impression de respirer de nouveau après un long moments à manquer d'oxygène. Et pourtant d'habitude, tu n'es pas le genre de fille à avoir peur. Tu positives un maximum,
tu prends la vie du bon côté, tu souris et tu essaies de donner aux gens l'envie de rire. Mais aujourd'hui tu as eu besoin de ce réconfort extérieur. Celui que tu aurais sans doute été cherché auprès de ta mère si elle était là. Parce que tu sais que ton père est plutôt maladroit et que ça ne t'aurait pas aidé. Tu remercies Roxanne parce qu'elle t'a beaucoup apporté en si peu de temps. Elle te montre la liste d'activités proposées par le lycée et te propose d'en choisir une afin de favoriser ton intégration. Tu la parcours vite fait des yeux, tu repères un ou deux clubs qui pourraient peut-être t'intéresser, mais tu n'es pas vraiment convaincue. Tu ne sais pas si tu auras le temps, ou si tu prendras tant de plaisir que ça à réaliser un projet hors des cours. Et puis finalement tu te dis qu'elle a sans doute raison, et tu redeviens là fille que tu es à ton habitude. Celle qui essaie, celle qui prend le risque. "Très bien. Je m'inscrirai dans un de ces clubs, mais à condition qu'on fasse ça ensemble."


Dernière édition par Opal Cavendish le Lun 28 Aoû - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Iversen

avatar

Messages : 74

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta scolarité (Opal)    Lun 28 Aoû - 14:52

EXORDIUM.


Certains des établissements que tu as fréquentés étaient trop petits pour proposer des activités ou alors la base comme musique, basket et art plastique. Quand d’autres n’avaient de quoi payer une bonne équipe de football américain, les grands se disputaient le nombre de joueur sur le banc. Tu as vu pas mal d’activité extra-scolaire proposé par les écoles, mais jamais tu n’avais prit le temps de t’en préoccupé. Tes activités tu les avais toujours fait en dehors de l’école. Encore une chose due à ta solitude. Mais à présent que ton conseil était tombé dans l’oreille d’Opal, tu ne t’attendais pas à devoir l’accompagner et choisir un club. L’arroseur arroser ou plutôt le conseilleur devant pratiquer ses propres conseils. Tu tiques, grimaces un instant « Je ne suis pas certaine d’être vraiment faite pour ça… » Marmottes-tu tout bas. Quel bel exemple faisais-tu là. Les années précédentes tu ne perdais pas ton temps parce que tu savais que te faire des amis ne servirait pas à grand chose, mais peut être que cette année pouvait-être différente ? C’est ta dernière année de lycée et puis la liste des clubs et sports est interminable dans ce bahut. Tu hésites, le regard rivé sur le bout de papier. Lacrosse, basketball cheerleading, art, musique. Rien qui vaille le coup que tu quittes l’école plus tard après les cours. Puis tu continues la liste et ton regard s’arrête sur photographie. « Si je dois vraiment te suivre, alors se sera pour un seul club ! » Et pas sûre que cela convienne à Opal. Il n’était pas donner à tout le monde de faire et d’aimer la photo. Le matériel est cher, il faut du temps et la patience. Jamais tu n’avais encore trouvé un partenaire pour faire de la photo et tu t’étais mit en tête que tu finirais ta vie de photographe seule. Alors pourquoi pas ce club là. Faire des rencontres de passionner d’image est toujours plus intéressant que des fille-filles en jupette trop courte. Tu déposes ton doigt sur le club « Le club photo ou tu devras appliquer mon conseil sans moi. » Un grand sourire aux lèvres tu attends la réaction de ta nouvelle amie, t’imaginant déjà un refus qui au final te soulagerait de devoir aller vers les autres dès le début de la rentrée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opal Cavendish

avatar

Messages : 93

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta scolarité (Opal)    Lun 28 Aoû - 19:03

Tu ne t'attendais pas vraiment à ce que Roxanne accepte. Mais quand tu as vu qu'elle était intéressée par le club de photo tu as tout de suite eu envie de te lancer dans l'aventure avec elle. Tu ne pensais pas trouver quelqu'un qui comme toi aime la photo, alors tu te dis que tu ne dois pas laisser passer cette chance. "Tu sais quoi ? Je suis passionnée de photo, alors un peu que je vais accepter !", dis-tu en souriant de toutes tes dents. Tu regardes Roxanne dans les yeux et tu te sens bien. Tu as tellement appréhender cette nouvelle vie à Galsden. Et là, plusieurs jours avant la rentrée tu rencontres une fille super chouette avec qui tu vas peut-être pouvoir passer de bons moments. Tu t'avances alors vers elle, et tu la prends dans tes bras. Tu ne sais pas vraiment pourquoi tu as fait ça. Peut-être est-ce le chamboulement émotionnel de ces derniers temps, ou bien le soulagement après la peur qui te pousse à avoir cet élan d'affection envers cette fille que tu connais à peine finalement. Tout ce que tu espères c'est que tu ne lui as pas fait peur. Tu ne veux pas qu'elle te prennes pour une folle. Tu reprends tes esprits et fais un pas en arrière. "Oups. Je suis désolée, je ne sais pas ce qui m'a pris... Je... Enfin je ne pensais pas rencontrer quelqu'un de si gentil aussi vite en fait. Je veux pas te faire peur. J'ai beau adoré le contact des gens je n'ai jamais vraiment eu d'amis, enfin j'ai toujours eu du mal à passer le cap entre le stade connaissance et le stade ami... Du coup je ne sais pas vraiment comment m'y prendre... Et puis pour l'instant on est juste des connaissances, enfin je te trouves vraiment super sympa et tout, mais on ne se connait que depuis très peu de temps", t'exclames-tu complètement essoufflée. "Ok, j'arrête de parler parce que je m'embrouille. Je pense que je vais devoir bientôt rentrer parce que mon père doit m'attendre, mais ça te dirait qu'on se fasse une sortie en ville un de ces jours ? T'es pas obligée de dire oui hein." Tu décides de vraiment te taire cette fois-ci, et de simplement attendre la réaction de Roxanne car tu monopolises la parole depuis quelques longues secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Iversen

avatar

Messages : 74

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta scolarité (Opal)    Mar 29 Aoû - 11:14

EXORDIUM.


Elle est passionnée de photo. Elle est nouvelle. Elle gentille et rigolote. Tu es sous le charme. Comment le hasard a-t-il pu vous faire vous rencontrez avant même le début de l’année ? Jamais tu n’avais imaginé faire une aussi douce rencontre aussi rapidement. Tu le sens. Tu l’espères. Avec Opal vous allez créer une vraie relation. Tu te vois déjà rire au éclat autour d’un starbucks après une après midi à avoir fait des photos. Et elle finit par te tirer de tes pensées. Parce qu’elle s’approche et te serre dans ses bras. Comme ci vous vous connaissiez depuis toujours ou comme ci vous vous attentiez depuis un temps. Tu es surprise, étonné, abasourdie. Peu habituer au contact humain avec autrui que ton père. Finalement un sourire béat se dessine aux commissures de tes lèvres. Elle est innocente, apaisante. Puis elle recule, un peu honteuse et tu souries d’autant plus. « Ce n’est rien ! » Finis-tu par lui préciser, non pas mécontente de la fin de son étreinte. Peut être nait un début d’amitié ou peut être est-ce juste la frénésie d’être des nouvelles. Opal se fera surement d’autres amis et finira par t’oublier, mais en attendant pourquoi ne pas juste profiter. « Une sortie, d’accord. » Où ? Quand ? Aucune idée. Avant qu’elle ne parte, tu griffonnes ton numéro de portable sur un bout de papier, déchires sans soin et lui tend « Envois-moi un sms ou appel un de ces quatre, on se trouvera surement un moment avant la rentré. Sinon, et bien on se croisera dans les couloirs ou au club photo. » Clin d’œil complice pour ponctuer tes derniers mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opal Cavendish

avatar

Messages : 93

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta scolarité (Opal)    Mar 29 Aoû - 13:28

Tu es soulagée que Roxanne n'ait pas été embêtée par ton comportement. Tu es d'ailleurs un peu déçue de devoir t'en aller, tu aimerais vraiment continuer à passer du temps avec elle,
elle apporte un peu de fraîcheur à ta vie, ça te fais beaucoup de bien. Avant que tu ne partes elle te tend un bout de papier sur lequel elle a écrit son numéro de téléphone. Tu lui souris. "Je t'envoie un message dès que je rentre pour qu'on se programme quelque chose à faire !", t'exclames-tu enthousiaste. Tu t'approches d'elle à nouveau pour lui dire au revoir. Tu t'éloignes en priant pour retrouver la sortie.
Puis, tu t'arrêtes et te retournes. "Au fait. Je suis heureuse de t'avoir rencontrée Roxanne !" Tu t'éloignes, cette fois-ci pour de bon. Tu retrouves plus facilement que tu ne le pensais le chemin de la sortie, pensant à la rencontre que tu viens de faire, et aux futurs moments que vous allez pouvoir partager ensembles. Tu te sens tellement bien, tu es soulagée d'avoir rencontré cette fille, adorable qui a mis un peu de soleil dans ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta scolarité (Opal)    

Revenir en haut Aller en bas
 
le premier jour du reste de ta scolarité (Opal)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ALT ER LOVE :: WHENEVER, WHEREVER :: FLASH BACK :: été-
Sauter vers: