AccueilAccueil  BottinBottin  Pré-liensPré-liens  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
C'est enfin la rentrée !

Partagez | 
 

 genesis to the last generation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ringo Rafferty

avatar

Messages : 25

MessageSujet: genesis to the last generation.   Jeu 17 Aoû - 22:02

Ringo Rafferty
If you must fight, fight with yourself and your thoughts in the night.
patronyme Il devait s'appeler Ringo. C'était...comme une espèce d'évidence. Un truc qu'on ne pense pas. Son père rêvait d'être Ringo Starr et sa mère de l'épouser. Sa naissance a permis de nourrir leurs rêves d'enfant: Pas de mariage, pas de légende, mais un Ringo qui n'appartient qu'à eux. ▪️ surnom(s) Ringo ne peut pas vraiment parler de surnom. Juste de petit nom qu'on lui donne parfois par amour, par défi, pour se moquer de lui. Ce n'est pas son truc de toute façon. Il trouve ça niais les surnoms, presque ennuyant. ▪️ age, date et lieu de naissance Avant de poser bagage à Galsden, ses parents ont longtemps longé les côtes des Etats-Unis. Son père pour la photo, sa mère pour le surf. Ils étaient du genre bobo, à vivre de van, d'amour et d'eau fraîche. Le truc, c'est qu'il est né au milieu de tout ça, le 8 novembre 1998 sur la baie de Chesapeake. Les premières années de sa vie, Ringo les a passés sur la route. Ce n'est pas un truc dont il se souvient vraiment. Il a peut être quelques vagues souvenirs d'Hampton Beach et de Cape Lookout mais ça ressemble à de vieux rêves. A l'approche de ses 6 ans, Rey et ses grands-parents ont milité pour un mode de vie plus sain. Alors voilà. 18 ans séparent Annapolis de Galsden et les clichés de sables blanc traînent quelques part dans le grenier. Y'a plus de van, y'a plus d'amour. Sa mère n'est plus depuis des années et son père occupe un vieux studio de photographie. origines et nationalité La question ne se pose même pas. Il a le sourire, la gueule et le bagou d'un américain. ▪️ statut civil Ringo tombe en amour comme d'autres se cassent la gueule. C'est toujours quelque chose de mémorable, la rencontre en R et l'âme en A. Il allume des incendies sans jamais prendre le temps de les éteindre. Parce qu'il passe à autre chose. Parce qu'il oublie. ▪️ orientation sexuelle Ringo a toujours voulu être sincère et fier. Il s'était alors dit que ce serait bien de confier une vérité ou deux à son père, comme ça, au détour d'une discussion assez douce et complice pour ne pas s'effriter trop rapidement. Il a été direct. Il n'a pas dit "je suis gay", parce qu'il ne l'est pas à 100% mais juste..."qu'un mec me plait, on est ensembles et ça me rend...heureux.". Il n'a jamais eu peur, Ringo. Tout petit déjà, il sautait de deux mètres avec l'espoir brûlant de pouvoir voler. Même avec un plâtre, une joue rouge et le visage de sa mère en panique, il ne l'a jamais compris. Il faut avoir peur dans la vie. C'est comme ça qu'on avance, qu'on surmonte et qu'on grandit. Peut être qu'il aurait dû comprendre, tout serait moins douloureux maintenant. ▪️ emploi et/ou études Ringo entame sa dernière année à galsden high school. Ce n'est ni le pire, ni le meilleur des élèves. Le club qu'il fréquente ne bénéficie pas d'une exposition extraordinaire et le fils Rafferty a toujours refusé d'entrer dans une quelconque équipe sportive, au grand damne de son père. Il y aurait songé...s'il y avait une équipe de baseball. A défaut, Ringo tente d'obtenir les meilleurs résultats possible. S'il y arrive, il pourra envisager la possibilité de faire des études de musicologie à San Francisco. Pour l'instant, il rêve musique et partition derrière la caisse du caribbean record store. ▪️ situation financière Rey bosse...on ne sait trop où et gagne sa vie...on ne sait trop comment. Ringo n'est toujours pas parvenu à déterminer ceux de quoi sa vie est fait mais il n'en souffre pas. Le frigo est plein, les factures payés à temps. C'est bien loin de la petite vie tranquille qu'il menait auprès de son père mais...c'est un truc qu'il arrive encore à supporter. Puis il y a taff. Il y a l'argent. Cette somme qu'on verse chaque semaine sur son compte comme un pardon. Enfoiré. ▪️ rapports familiaux Ringo vit avec son oncle, Rey, un espèce d'excentrique puant l'eau de Cologne et le tabac. Il possède une vieille baraque en amont de Galsden et vit seul. Ce n'est pas forcément la meilleure compagnie qui soit. Rey est souvent dehors, à courir les peines de cœurs et les désillusions. Il n'a pas le bagou de son père, son goût pour la musique et le Baseball. Il n'a pas sa voix, son rire, ses yeux. Il n'a pas sa haine non plus. Mais Rey...c'est le seul à l'avoir accueillis à deux heures du matin sans poser de questions. Le seul à l'avoir pris dans ses bras sans le traiter d'inconscient. C'est juste...qu'il comprend. Sa colère, celle de son père, son besoin de couper les ponts. Rey a juste décidé d'être ok, de le laisser faire sa vie comme il l'entend. C'est suffisant.  ▪️ traits de caractère tendre, émotif, taquin, têtu, charismatique, sincère, franc, impulsif, rancunier, sensible, charmeur. ▪️ caractéristiques physiques Ringo est grand, Athlétique. Il a les yeux de son père, la bouche de sa mère et le mot leap tatoué derrière l'oreille. ▪️ avatars, crédits jordy baan.
Who's gonna rock you when the sun won't let you sleep? ♡
1. Isabel aimait la mer plus qu'elle ne l'aimait lui. Elle s'en était éprise d'une façon presque surnaturelle. La fraîcheur de l'eau, la texture d'une planche sous ses pieds, l'irrésistible sensation de voler. Tout l'attirait vers l'horizon. Entre son rôle de femme et de mère, Isabel a passé la grande majorité de sa vie à tenter de dompter la houle. Ringo se souvient de l'avoir admiré pour ça. Elle, qui était une maman maladroite et effrayée se transformait en monstre de courage sous l’embrun. Elle a disparu en mer. C'est, comme tant d'autres, un passage flou de son existence. Ringo a eu la bonne idée de grandir et d'oublier. Il y a sa voix, son visage, sa douceur et sa passion qui percent parfois le paysage. Le reste du temps, c'est juste son absence.
En dépit de tout, Isabel était une excellente mère. La meilleure qui soit. Elle aurait probablement trouvé les mots pour soulager son père, trouver les mots pour l'apaiser, lui.
Elle manque, souvent. Mais...elle doit être beaucoup plus heureuse là où elle est. Après tout. Elle, qui est née pour danser sur les vagues c'est fait avaler par l'une d'elle. C'est peut-être, en y repensant, la meilleure mort qui soit.
2. Son père laisse chaque semaine une dizaine de messages sur son répondeur. Plus les mots passent plus sa voix baisse, comme une tempête. Les insultes  du premier laissent place aux regrets du dernier et souvent, Ringo sent ses yeux piquer. Voir complètement flancher. Il écoute. Je comprend pas. Il ignore. Tu m’écœures. Il efface. On doit parler. Et il pleure. Parfois, souvent. Je t'ai jamais dis "disparais". Cette histoire, elle lui retourne complètement l'estomac. Dans la colère, son père et lui se sont gueulé des trucs affreux. Des trucs qu'il vaut mieux ne jamais se dire, qui ne devraient même pas exister. Après des heures, il l'a renvoyé dans sa chambre pour réfléchir, pour se calmer.
Mais il est parti.
C'est vrai, son père ne lui a jamais dis « disparais ». Il a juste regretter, une seconde durant son existence. Et pour Ringo, c'était déjà la seconde de trop.
3. La plupart des gens se lèvent la peur au ventre. C'est, dès l'aube, la toute première chose qu'ils ressentent. 30000 questions dans le crâne, un tord-boyaux dans l'âme. Ils refont le monde à coup de si. Si j'arrive en retard, si la bagnole ne démarre pas, si la paie ne rentre pas, si elle me quitte, s'ils me détestent. Ringo...ce n'est pas vraiment son problème. Rey, Isabel, son père. Ils disent tous que rien ne l'effraie et...dans un sens c'est vrai. Il vit comme il respire. Sans appréhension ni angoisse, sans honte ni précaution. Mais, ça n'a rien à voir avec de la peur. Ce n'est même pas du courage. C'est juste. De la conscience.
Parce qu'il n'a pas envie de perdre son temps. A se demander 100 fois ce qui pourrait arriver jusqu'à ce qu'il soit trop tard pour tenter sa chance. Il sait déjà. Que même les choses auquel on tient le plus se retourne un jour contre nous. Il sait déjà. Que ce n'est pas tant la blessure qui fait mal mais tout ce qu'il y a autours.
Il sait déjà. Le genre de bruit que fait un cœur brisé.
Il sait déjà.
4. Ringo, il a beau dire mais il ne sait pas ce que c'est que l'amour. Il affectionne seulement l'idée qu'il s'en fait : une passion comète qui prend aux tripes et fait bouillir de l'intérieur. Une frénésie en CDD, prédestinée à se casser la gueule quoi qu'il arrive. Un truc qui ne se vit qu'au commencement. Là où on s'aime avec les mains, la langue, le corps. Ringo sait. C'est obligé. Un jour, il tombera en amour pour quelqu'un et ça fera partie des plus grande catastrophe de la décennie. Juste...parce qu'on ne vit pas forcément l'amour comme on le fait.
5. Ringo a ce truc pour la musique. Ce truc qu'avait sa mère pour l'océan. Ça ne s'explique pas. Pourtant, l'imaginer sur scène, guitare à main et partition sous les yeux fut pendant longtemps le truc le plus improbable qui soit. Il était, dans la tête de ses proches, prédestiné à autre chose. Des choses plus...sauvage. Plus lui. Plus baseball, plus hip hop, plus Without me nah you ain't even a piece of shit, you turd. Jusqu'au jour où Ringo c'est pointé à la kermesse de l'école avec sa petite guitare acoustique pour chanter between the the bars. La révélation. Sa version n'était pas la meilleure qui soit. Sa voix, son skills en guitare non plus mais...depuis, personne n'a mit en doute le fait qu'il soit fait pour ça.
Il ne va pas remplacer Eliott Smith pour autant. Ringo se voit juste faire ce qu'il aime: de la musique. Qu'importe si c'est sur scène, dans une salle de classe ou une boutique.
6. Ringo s'aime. Il s'aime et ce n'est pas donné à tout le monde. Il aime ses yeux, sa voix. Son sourire, l'image qu'il renvoi. Il est capable de se trouver honnête, drôle, sympa. Alors, le jour où son père a tout remis en question, son monde c'est écroulé. Qu'est-ce qui est faux, qu'est-ce qui est vrai ? Et...et s'il avait raison ? Et s'il était stupide ? Complètement con ? Et s'il était vraiment honteux, bon à jeter, écœurant ?
Pour Rey, suffit d'ignorer et c'est ce qu'il tente jour après jour de faire.
Il se répète "Je mérite d'exister, je mérite d'exister, je mérite d'exister" si souvent, qu'il parvient parfois à y croire de nouveau.
7. Ringo accorde toujours le bénéfice du doute. Même lorsqu'il fait face au dernier des cons. Et ce n'est pas forcément facile. Parce qu'ils sont partout. A ghs, au caribbean record store, chez lui. Ils se la pètent, se pavanent, beuglent toujours plus fort. Pourtant, Ringo se voit bien parler avec eux pendant des heures, des heures, des heures. Peut être parce qu'il est con lui aussi. Du genre trop bon. 
8. C'est bête, c'est la même pour tout le monde mais...quand il n'y a rien à faire, Ringo pense. Et penser en ce moment, c'est avoir la gueule de son père sous les paupières. Du coup, il s'occupe du mieux qu'il peut. Il s’entraîne au Baseball, bosse (beaucoup), traîne tard le soir, relit ses leçons 400 fois, tente d'écrire de nouvelles chansons. Si bien que lorsqu'on l'appelle, Ringo a toujours un truc à faire. Il est là "merde, je dois aller à..." puis se libère parce que le mieux pour ne pas penser à son père reste encore de se mettre quelqu'un d'autre en tête.  
9. Est-ce qu'il est populaire ? Bonne question. S'il l'était vraiment, elle ne se poserait pas. Mais est-ce qu'il est ringard dans ce cas ? Ringo se plait à penser que non. Ce mot, déjà n'a aucun sens. Les jeans mom étaient ringards. Le vinyles, les stickers et Ringo starr étaient ringard. Et pourtant Ringo starr, c'est dieu sur terre. le jean mom, c'est ce truc foutrement grand qu'on voit sur la plupart des culs. Mais ouai, à un moment donné, la majorité a eu la bonne idée de penser que ces trucs étaient vraiment merdique. Alors non, Ringo n'est pas ringard. Il est sympa, mignon. Il joue de la guitare, comme la plupart des gars mais c'est déjà ça. Il lit jack kerouac. Chante Lou Reed, cite 2pac. C'est un weirdo. Un irrésistible weirdo.
10. Ringo en rêve, de la fin de ses années lycée. Mais en même temps, la plupart de ses rêves sont bon à jeter. Il se dit "vivement la fin" mais...qu'est-ce qu'il fera quand tout sera vraiment fini ? quand il sera tout seul à San Francisco ? Sans Rey, sans personne pour lui tenir la main ? Ringo essaye de ne pas trop y penser. C'est un passage obligé pour l'Américain moyen, c'est vrai mais....voilà une chose qui le fait vraiment flipper.
— i ain't me —:
 


Dernière édition par Ringo Rafferty le Jeu 24 Aoû - 8:31, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie Waterford

avatar

Messages : 511

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: genesis to the last generation.   Jeu 17 Aoû - 22:11

je le connais pas mais il est tellement beau, genre juste wow         bienvenue

_________________

( et les gens ne comprennent pas. qu'on le supporte. que je me mouche dans tes bras. sois ma carotte. prendre la peine de s'abîmer. faire des scènes au lieu d'aimer et faire l'amour par dégoût du dégât. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: genesis to the last generation.   Jeu 17 Aoû - 22:12

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Primrose Warhols

avatar

Messages : 86

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: genesis to the last generation.   Jeu 17 Aoû - 22:15

je le connais pas non plus, mais il est vraiment canon ce jeune homme
bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Came Lang

avatar

Messages : 126

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: genesis to the last generation.   Jeu 17 Aoû - 22:21

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gigi Rivers

avatar

Messages : 177

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: genesis to the last generation.   Jeu 17 Aoû - 22:33

bienvenue sur le forum babe

_________________

are u mine ?

cause i'm always tired but never of you
- - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilio Feels

avatar

Messages : 1539

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: genesis to the last generation.   Jeu 17 Aoû - 22:37

c'est où le papier pour faire des bébés ugh ?
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue Sanders
who said i was an angel ☽
avatar

Messages : 524

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: genesis to the last generation.   Jeu 17 Aoû - 22:39

y a trop de bgs stop jvais finir par y laisser mon âme
bienvenue, et bon courage pour ta fiche

_________________

write on me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan Baelor
— stories only scars can tell.
avatar

Messages : 164

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: genesis to the last generation.   Jeu 17 Aoû - 22:42

j'avoue, je connaissais pas du tout le jeune homme

Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ringo Rafferty

avatar

Messages : 25

MessageSujet: Re: genesis to the last generation.   Jeu 17 Aoû - 22:54

came, gigi, malo merci    

Angie, on est d'accord. jordy est tellement. avion de chasse le mec
merci

prim, alors déjà....josefine, mon bb, cette fille est parfaite en tout point.
je vais pas te dire que je sais déjà que ringo est beau mais...ouai, merci  

juste ici lilio, je suis sur qu'on pourra s'arranger  

aller, c'est toi qui parle avec god lucky blue là  
merci  

pourtant dylan, tu verras qu'avec le sourire qu'il se trimbale, il mérite beaucoup plus de reconnaissance
merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: genesis to the last generation.   Jeu 17 Aoû - 22:58

bienvenue sur ael !!
bonne chance pour ta fiche bg
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: genesis to the last generation.   Jeu 17 Aoû - 23:14

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Ringo Rafferty

avatar

Messages : 25

MessageSujet: Re: genesis to the last generation.   Ven 18 Aoû - 0:20

merci vous deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: genesis to the last generation.   Ven 18 Aoû - 0:21

bienvenue, jordy il est beau.
Revenir en haut Aller en bas
J.-B. Maréchal
ϟ I'm a goner, somebody catch my breath ϟ
avatar

Messages : 134

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: genesis to the last generation.   Ven 18 Aoû - 0:47



bienvenue, que tu es beau

_________________



Burning up a bible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: genesis to the last generation.   

Revenir en haut Aller en bas
 
genesis to the last generation.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Neon Genesis Evangelion - Les figurines
» Castlevania: The New Generation - MD - 1994
» lipo de quelle generation ???
» Neon Genesis Evangelion
» Suite anime de Reborn : Hitman X Generation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ALT ER LOVE :: ONE CALL AWAY :: A BAD REPUTATION :: LUST FOR LIFE-
Sauter vers: