AccueilAccueil  BottinBottin  Pré-liensPré-liens  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
C'est enfin la rentrée !

Partagez | 
 

 everybody waiting for the fall of man ( helio )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilio Feels

avatar

Messages : 1539

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: everybody waiting for the fall of man ( helio )   Dim 13 Aoû - 13:32

everybody waiting for the fall of man
Ils gueulent, ils gueulent tellement fort et toi, t'es comme un con sur ton lit. T'en peux plus, de tout ça. Parce que malgré une procédure de divorce en cours, ils sont obligés de se supporter sous le même toit parce qu'ils ont tellement d'couilles qu'aucun des deux ne peut se permettre de prendre une location. Tu regardes ton sac, tu sais c'qu'il se trouve à l'intérieur, mais ce soir, tu en as pas envie. Tu veux juste... Juste partir et tout recommencer. Mais c'est pas possible. Alors tu nages, tu n'as plus d'force, mais tu continues pour pas tout relâcher. Tu récupères ton sac de cours, foutant ton second sac sous ton lit pour ne pas que tes parents tombent dessus ; on sait jamais. Tu fous des affaires, par chance que les cours n'ont pas encore commencé parce que tu vas pas t'supporter un poids supplémentaire avec tes affaires, et tes bouquins. Tu descends, éteignant la faible lumière qui éclaire le peu ta chambre. Ils s'arrêtent, quand ils te voient, mais ils ne prennent même plus la peine de jouer au faux petit couple heureux. « J'sors. » Qu'tu dis, alors que tu sens la main de ta mère sur ton poignet. « Mais non, reste mon bébé, c'est rien, c'est une discussion de grand. » Tu lèves les yeux au ciel, parce que t'es plus un gosse, parce que t'es capable de comprendre quand les choses dérapent. Parce que, si elle savait c'que tu faisais, elle dirait pas ça. « J'vais dormir chez Hedi. » Qu'tu préviens en te dégageant de son emprise, en secouant ta main pour qu'elle te lâche. Et tu claques la porte, t'es obligé d'faire le chemin à pied, même si c'est pas à côté. Tu lâches un soupir, il fait encore un peu chaud, encore heureux d'ailleurs parce que marcher dans l'froid, c'est pas pour toi. Tu as tes vieux habits, un trou dans ton jean parce que t'es pas capable de t'en acheter un nouveau. Tu lâches un soupir, les écouteurs dans les oreilles alors qu't'arrive devant chez lui. Tu toques, à plusieurs reprises, espérant qu'il soit là, espérant pouvoir souffler un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: everybody waiting for the fall of man ( helio )   Dim 13 Aoû - 14:20

everybody waiting for the fall of man

Dans la maison d’hedi, il n’y a jamais de calme : à part quand tout le monde dort. Saud qu’en vacances hedi il avait l’impression que jamais personne ne voulait dormir. En même temps avec deux petits à la maison c’était impossible d’avoir du silence. Ils étaient dans l’âge des questions, l’âge où ils avaient toujours quelque chose à dire, quelque à demander ; l’âge bien relou pour le frère aîné. Hedi il était assis dans le salon, la tête en arrière et les yeux rivés sur l’écran de son smartphone en train d’envoyer des textos. Ces deux « minus » courraient et sautaient à côté de lui et il devait tant bien que mal alterner entre : un texto et un « Attention Alec ! La table, tu vas te faire mal ! », encore un texto et un : « Hana ! Toi aussi ! » Il décidait finalement de se lever pour aller voir ce qu’il y avait à manger, mais le bruit de quelqu’un qui toquait à la porte le fit faire demi-tour. Il avait été devancé par son petit-frère qui s’était rué vers la porte. Il ne put pas l’ouvrir car elle était fermée à clé : « pousse-toi minus ! » Hedi regarda de qui il s’agissait derrière la porte, puis l’ouvrit directement : « wesh ! » Lilio se tenait sur le pas de la porte. Il n’avait pas prévenu avant de débarquer, à moins que tu ais raté son texto, mais il n’en avait pas besoin. Tu entendis la voix de ta mère demander depuis la cuisine qui venait de toquer, et tu lui répondis en criant : « C’est pour moi ! » Tu l’invitais à entrer en te poussant sur le côté, laissant au passage ton petit-frère lui sauter dessus. Tu refermas la porte après lui et tu remarquais son sac qu’il portait à son dos. T’avais plusieurs trucs qui te passaient par la tête, mais finalement tu ne dis rien de spécial. « Ça va, ou quoi ? T’es pas ma meuf, mais je te manque souvent en fait. »
Revenir en haut Aller en bas
Lilio Feels

avatar

Messages : 1539

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: everybody waiting for the fall of man ( helio )   Dim 13 Aoû - 14:50

everybody waiting for the fall of man
Il met pas trop d'temps à t'ouvrir, et ça te fait légèrement sourire parce que tu vas pouvoir t'enlever un peu d'poids sur tes fines épaules pour la soirée. Ouais, enfin, tu vas plus entendre tes parents se disputer pour une raison idiote et ça te rassure un peu. Il y a l'morveux qui se jette dans tes bras, ça te fait sourire, tu sais plus c'que c'est que d'être un grand frère, parce que ton petit frère est mort sous tes yeux. Tu l'serres dans les bras alors qu'il te fait une blague. Tu affiches un faible sourire sur ton visage. « Merde, on est plus ensemble ? J'pourrais plus t'offrir le dessert le soir ? » Tu rigoles un peu, faisant attention à tes mots parce que y'a des gosses dans la pièce. Bordel, ça fait bizarre de voir une maison où les cries se résument à des enfants qui s'amusent, et pas à un mariage qui dérive. « Dit... tu penses que j'peux rester ce soir ? J'ai une migraine affreuse à cause de mes parents là. » Tu demandes, en espérant, en étant certain qu'il va t'dire oui. Parce que malgré votre bande de cinq p'tits adolescents, Hedi est sûrement le gars avec qui tu es l'plus proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: everybody waiting for the fall of man ( helio )   Dim 13 Aoû - 16:49

everybody waiting for the fall of man

Hedi rigola lorsque Lilio répondit à sa blague. « Plus de dessert ? J’vais peut-être changer d’avis alors ! » Il lui dit, toujours sur le ton de la rigolade. Vous commenciez à avancer dans la maison et après le petit-frère, c’était au tour de la petite de venir dire bonjour à ton meilleur ami. Lilio demanda s’il pouvait passer la nuit ici. Tu savais que c’était pas la joie chez lui. Il n’aimait pas vraiment en parler, mais toi tu te doutais qu’il y avait quelque chose de plus grave que ce qu’il osait vous dire. « Tu m’demandes ça, comme si j’allais te dire non ! T’es chez toi ! » Lilio connaissait bien la maison, Hedi avait arrêté de compter le nombre de fois où son pote avait débarqué à l’improviste chez lui. Sa chambre était assez grande pour deux et ses parents l’aimaient bien. « Maman ! Lilio dort à la maison ce soir ! » Il cria à travers la maison, histoire qu’elle entende peu importe la salle dans laquelle elle se trouvait. Elle ne répondit pas tout de suite, mais rapidement elle arriva dans le salon afin de dire bonsoir à Lilio. Le père d’Hedi n’était pas encore rentré, il était sorti avec des amis et comptait rentrer plus tard dans la soirée. « Viens, on va dans ma chambre. » Alors qu’il prenait l’initiative de monter les escaliers pour rejoindre sa chambre à l’étage, son petit-frère lança qu’il fallait qu’Hedi laisse la porte de sa chambre ouverte. « Hein ? » Il ajouta que c’était ce que sa mère disait tout le temps quand il y avait quelqu’un à la maison. Alors qu’Hedi s’apprêtait à répondre, sa petit-sœur le devança en corrigeant son frère : c’était quand Hedi ramenait des filles à la maison. « Allez jouer ailleurs ! Faut vraiment vous canaliser ! » Sur ce, il continua d’avancer dans les escaliers alors que ses minus continuaient à poser des questions derrière. « Ils me foutent la honte… T’en parles à personne, hein ! »  
Revenir en haut Aller en bas
Lilio Feels

avatar

Messages : 1539

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: everybody waiting for the fall of man ( helio )   Dim 13 Aoû - 17:50

everybody waiting for the fall of man
Tu gardes le petit dans les bras, embrassant son front alors que désormais, il ne veut même plus te lâcher. L'image te fait doucement sourire parce qu'elle est attendrissante. Il rigole à ta blague, forcément que vous changez les mots parce qu'il est hors de question que tu dises des gros mots, ou un sous-entendu sexuel devant eux. Parce que tu te sentirais tellement mal. Il te laisse rester, alors que sa mère arrive et que tu lui offres un large sourire. Elle est gentille, sa mère. Il a une chouette famille en fait, Lilio. Tu l'envies énormément sur ce point là, alors que vous vous éclipser pour aller dans sa chambre et que la deuxième montre le bout de son nez. Tu peux presque les considérer comme des membres de ta famille, parce que c'est vrai que tu les vois souvent. Et forcément, tu pouffes de rire, face à la gène que peut ressentir ton ami à cet instant précis. Le pauvre, alors que tu lâches le petit pour qu'il s'en aille jouer avec sa soeur, et que tu entres dans sa chambre. « Donc on va vraiment rien faire ? » Tu lui demandes, un sourire au coin des lèvres alors que tu fais semblant d'être offusquer. Tu laisses ton sac tomber sur le sol, tu laisses ton corps se laisser tomber contre son matelas en lâchant un long soupir. « Alors... Quoi d'neuf ? » Parce que c'est les vacances, encore, parce que vous vous voyez presque tout le temps et pourtant, en une journée, on sait jamais. Tu pourrais rater un truc important, une connerie du genre. Tu souris, toujours, même si Hedi c'est sûrement l'moins con de tous. Même si c'est sûrement la personne qui te connaît que trop bien. « J'suis content d'être là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: everybody waiting for the fall of man ( helio )   Dim 13 Aoû - 20:15

everybody waiting for the fall of man

Ce n’était pas que la mère d’Hedi ne lui faisait pas confiance, mais vous savez comment les adolescents sont ? Des nids à hormones en ébullition. Ce n’est pas en Hedi qu’elle doutait, mais peut-être en ces adolescentes en recherche d’expérience qu’il aimait bien ramener chez lui. La vérité c’était que dans 90% des cas, les filles qui passaient le seuil de la maison n’étaient pas spécialement des cibles de son fils. Parfois c’était pour un devoir, parfois juste histoire de glander parce qu’il pleuvait dehors. Mais que voulez-vous ? Au bout d’un moment, Hedi avait simplement arrêté de faire la remarque à sa mère. Dès que les deux amis avaient passé la porte, Hedi la ferma en y mettant un petit coup de pied. « Je suis désolé de te dire ça, mais tu m’excites pas du tout… » Alors que Lilio s’était allongé sur le lit, Hedi avait opté pour s’avachir sur sa chaise de bureau. Il commença à faire des tours, la tête et les yeux rivés vers le plafond. « Pas grand-chose, j’étais en train de parler à une meuf sur Tinder avant que t’arrives ! » Bah oui, Hedi n’est pas vraiment différent des autres adolescents après-tout. « Je sais que tu m’aimes. Je m’aime aussi. » Il lui avait dit en rigolant. Il considérait Lilio comme son frère alors bien évidemment qu’il l’aimait et qu’il était content de le voir débarquer chez lui n’importe quand. Il serait toujours la bienvenue chez les Saad. « Et toi ? Qu’est-ce que t’as foutu depuis hier ? » Hedi et Lilio ils se voyaient quasiment tout le temps, mais il avait quand même l’impression de rater des tas de choses dans la vie de son pote. Le truc c’est qu’il savait bien qu’il n’en parlerait pas d’un coup comme ça, alors Hedi allait attendre. Attendre qu’il lui en parle. Bon, après je vous cache pas qu’Hedi c’est pas le gars le plus patient du monde.   
Revenir en haut Aller en bas
Lilio Feels

avatar

Messages : 1539

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: everybody waiting for the fall of man ( helio )   Dim 13 Aoû - 20:41

everybody waiting for the fall of man
Tu pouffes de rire. Il est con, mais tu l'es aussi. De la bande, c'est sûrement avec lui que tu es le plus proche. C'est sûrement le seul qui est toujours le premier à être au courant quand il se passe quelque chose dans ta vie. Bien que personne ne sait que tu vends de la drogue. Tout comme personne ne sait non plus ce qu'il se passe chez toi. Personne ne sait pour les problèmes d'argents, personne ne sait que tes parents sont en train de divorcer, parce que tu n'as pas envie de les emmerder, parce que forcément que ça arrive à tout l'monde non ? T'en sais rien, tu as l'impression d'être un adolescent à part. Parce qu'il te parle de Tinder, et qu'hormis connaître l'application, tu n'y es pas inscrit. Parce que tu es encore puceau. T'sais pas vraiment c'que tu fous dans ce squad, parce qu'en vrai... Tu as l'impression d'être un extraterrestre à côté d'eux. « T'es con. » Qu'tu dis en rigolant, parce que c'est plus facile de sourire et de rire, que d'essayer de chercher de la pitié là où il n'y en a pas. La vie est faîte comme ça, tu peux pas rester bloquer sur des accidents parce que ça ne sert à rien. Pourtant, t'sais qu'il attend que ça, que tu vides ton coeur, que tu lui expliques c'qu'il se passe. « J'me suis branlé, c'était super cool. » Tu dis en rigolant, avant de t'asseoir sur le matelas et que tu te mets à le regarder. Peut-être qu'il est temps que tu parles, que tu lui dises ce qu'il se passe. « Si j'me fais expulser, tu penses que j'peux venir pieuter chez toi quelque temps ? » Bonne manière pour lui expliquer tes problèmes de thunes. Putain, qu't'es con.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: everybody waiting for the fall of man ( helio )   Dim 13 Aoû - 22:52

everybody waiting for the fall of man

Quand t’étais avec Lilio, tu ne réfléchissais pas à ce que tu devais dire. Tout était naturelle, depuis le début. C’est sûrement pour ça que le courant passait aussi bien entre vous deux. Il te dit que t’es con, tu ris : ouais c’est vrai que t’étais con. C’est naturel ça aussi chez toi. Tu lui parles de la meuf à qui tu parles sur tinder et lui demandes ce qu’il a foutu lui. Tu ris à la réponse qu’il te donne en ajoutant : « Je compatis ! Je peux te présenter la meuf de Tinder si tu veux ! » Avec les potes, on partage… Non ? Alors que tu faisais encore un tour sur toi-même avec ta chaise, tu sentis le regard de ton ami sur toi. C’était comme si l’atmosphère était devenue plus sérieuse d’un coup. Tu t’arrêtais pour le regarder. Tu fronças les sourcils à mesure qu’il prononçait sa phrase. Pourquoi est-ce que ça sonnait beaucoup plus solennel que d’habitude ? Il t’avait parlé d’expulsion, expulsion de quoi ? De chez lui ? Ses parents allaient le virer ? Tu ne comprenais pas pourquoi ce serait le cas. Tu savais qu’ils se disputaient souvent, mais tu ne pensais pas que c’était aussi avec lui. « Te faire expulser ? » Tu demandas sans vraiment réfléchir. « De chez toi ? Tu penses tes parents vont te virer ? » Si c’était le cas, il pourrait rester chez toi bien évidemment ! Mais le truc c’était qu’il faudrait expliquer tout ça à tes parents. Si ça avait été dans un autre contexte, t’aurais pensé qu’il ne parlait pas sérieusement, mais il était déterminé. « Mais ouais je t’ai déjà dit tu peux venir chez moi quand tu veux, oklm ! » T’avais des tas de questions à lui poser, t’aurais aimé savoir à quel point il était sérieux. Mais tu ne dis rien de plus, t’attendais que ça vienne de lui. En fait, tu voulais pas merder en posant une question qu’il ne fallait pas. Ouais, quand t’étais avec Lilio, tu ne réfléchissais pas à ce que tu devais dire. Mais là, si.  
Revenir en haut Aller en bas
Lilio Feels

avatar

Messages : 1539

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: everybody waiting for the fall of man ( helio )   Lun 14 Aoû - 0:06

everybody waiting for the fall of man

L'humeur plutôt bonne change en quelque chose de plus sérieux. Parce que tu t'rends compte qu'il faut que tu en parles, parce que ça devient trop grave. Parce que même si tu entends tes parents se hurlaient dessus tous les jours, tu sais aussi c'qu'il se passe au niveau du compte en banque. Vous êtes tellement dans la merde que ça commence à te faire peur, que même la drogue que tu vends ne suffit pas. Parce que ça d'vient compliqué au niveau de la vente. Et t'es perdu, tellement perdu que tu t'ouvres à Hedi. Il comprend pas c'que tu dis, et tu secoues la tête à sa question. Non, bien sûr que non, tes parents ne vont pas te foutre à la rue, c'est beaucoup plus difficile que ça. Tu déglutis difficilement, tes doigts jouent nerveusement ensembles parce que tu ne sais pas trop comment aborder la chose. « Non, c'est pas ça... » C'est plus grave. Tu lâches un soupir, relevant ton regard vers lui alors que tu te mets à trembler un p'tit peu. Tu sais pas comment aborder le sujet. « J'ai des gros problèmes de thunes, tu vois ? Puis ça va tellement pas fort avec mes parents qu'ils... » Ils quoi ? Putain, mais tu le penses le plus souvent ta tête alors pourquoi tu n'ouvres pas ta bouche, hein ? « Ils vont divorcer. Tu vois, ça va pas très fort. » Tu baisses le regard, un peu honteux, la peur dans la ventre de finir à la rue, la peur dans le ventre que tout bascule, que tout fasse mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: everybody waiting for the fall of man ( helio )   Lun 14 Aoû - 19:42

everybody waiting for the fall of man

En fait, t’étais loin de t’imaginer quelle vie Lilio menait. T’avais l’impression de le connaître, mais la vérité c’était qu’il y avait des tas de trucs que tu ignorais. S’il s’embrouillait avec ses parents comme tu l’avais supposé, tu lui aurais dit que ça s’arrangerait sûrement. Parce que tu penses vraiment que les parents ça peut tout pardonner à leurs enfants, t’aurais su à peu près quoi lui sortir pour essayer de remonter son moral. Mais là, des problèmes de fric ? Tu le regardais perdre ses moyens assis sur ton lit, il bougeait ses doigts, il ne tenait même plus en place. Tu le laissais parler, se décharger de tout ce qui lui prenait la tête. En plus des problèmes d’argent que ça famille avait, ses parents étaient peut-être sur le point de divorcer. Automatiquement ta bouche s’entreouvre et tes yeux s’agrandissent un peu plus. Merde. Toutes les informations montent à ton cerveau : il allait se faire virer de chez lui, parce qu’il n’a pas payé son loyer ? C’était une situation qui te dépassais complètement. « T’es sérieux, mec ? » C’était la première chose qui réussit à se frayer un chemin jusque tes lèvres. Bien sûr qu’il était sérieux, personne ne rigolerait avec ça ! Et puis vu sa réaction, il était vraiment dans le mal. « T’as essayé de demander un crédit ? De négocier avec le proprio ? » Tu connaissais pas vraiment le domaine en fait. Tu savais seulement ce que t’avais vu dans les séries, et puis si tes souvenirs étaient bons, t’avais de la famille qui avait contracté un crédit pour leur maison. Tu t’approchas de lui avec ta chaise de façon à être en face de ton lit : « Dans les couples c’est chaud parfois, y’a des embrouilles et tout, mais t’sais aussi quand t’es avec la même personne pendant super longtemps y’a un moment t’es soulé un peu ! Mais ça passe après ! » T’avais pas vécu grand-chose dans ta vie d’adolescent de dix-sept ans, mais tu pensais reellement ce que tu lui disais. « C’que je veux dire, c’est qu’ils ont peut-être besoin de faire une pause et tout, de faire le point ! Parce qu’avec les problèmes d’argent et tout ça fait pleins de trucs à gérer ! » T’étais devenu beaucoup plus sérieux d’un coup. « Le divorce c’est peut-être un grand mot ! Tout est déjà signé ? Parfois y’a du blabla, mais les actes sont pas là encore ! »
Revenir en haut Aller en bas
Lilio Feels

avatar

Messages : 1539

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: everybody waiting for the fall of man ( helio )   Mer 16 Aoû - 2:55

everybody waiting for the fall of man

La vérité qui sort de ta bouche, parce que pour la première fois depuis que tout se passe, tu es en train de parler à quelqu'un d'tes problèmes. Parce que tu t'rends compte que tu es mort de peur de dormir à la rue, de dormir en essayant de trouver un endroit pour te laver sans que personne ne te fasse chier, de trouver un moyen d'faire tes besoins sans que tu ne te dégoûtes toi-même. Puis même te laver. Beaucoup de choses qui font que tu commences à paniquer, n'osant plus regarder Hedi, totalement honteux. Tes doigts jouent ensembles, nerveusement, alors que tu te mords la lèvre inférieur aux mots de ton meilleur ami. Va savoir pourquoi tu en parles qu'à lui, alors que vous êtes sept dans cette bande. « Le proprio nous veut plus, on a vraiment trop d'retard. j'ai vécu deux semaines sans eau chaude l'mois dernier, dix jours sans électricité un mois plus tôt, l'proprio a menacé que si mes parents avaient encore un retard, c'était fini pour tout. » Et forcément, que tu sens que ça va arriver, parce que depuis la crise, ton père nage entre plusieurs boulots qui le lâchant parce qu'il n'est jamais assez bon, parce que, peu à peu, tout part en couille. « Depuis la mort de mon frère, ça va pas. » Nouvelle bombe, nouvelle annonce. Depuis bien plus de dix ans, au final, c'est en train d'tout ruiner. « Ils ont pris des avocats, et j'ai vu les papiers du divorce la dernière fois. Alors ouais, ça s'fait. » Ouais, tout est en train de tomber en ruine, tout est en train de te filer entre les doigts et t'sais pas trop quoi faire, ni même comment faire. Parce que la drogue, tout ça, c'est en train d'te tomber dans les ruines, parce que les menaces pendent le bout de son nez. Et t'es foutu, t'es vraiment foutu Lilio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: everybody waiting for the fall of man ( helio )   Dim 20 Aoû - 18:41

everybody waiting for the fall of man

T’avais l’impression d’une bombe. Comme si tout ce que t’avais toujours pensé savoir de Lilio était remis en question à cet instant. Même si t’avais toujours pensé qu’il y avait qui clochait avec ton ami, tu ne t’attendais pas à ce que ce soit autant important. T’aurais voulu avoir les mots pour le réconforter, t’aurais voulu lui dire que ça allait aller, que tout s’arrangerait, mais qu’est-ce que t’en savais ? Strictement rien. Tu n’avais pas d’argument, tu n’avais pas les mots. T’avais essayé de relativiser la situation et il t’avait raconté plus de détails. Son propriétaire ne voulait plus de sa famille, on leur avait déjà coupé l’eau chaude, l’électricité et ils avaient été sérieusement menacé d’expulsion. Pendant que Lilio disait tout ça, t’étais là, impuissant et incapable d’en placer une. Tu le regardais comme tu ne l’avais jamais regardé avant, à ce moment-là il ne t’avait jamais semblé aussi fort. Ton ami vivait une situation pareille depuis plusieurs mois et il parvenait quand même à sourire lorsque vous étiez tous ensemble en cours comme si de rien était. « Lilio… » Tu commences par dire avant de de faire couper par une révélation encore plus fracassante que celles qu’il venait de te faire. « Ton frère ? » Tu dis sans réfléchir. Un frère ? Quel frère ? Tu fronces les sourcils, t’aurais voulu poser des tas de question, mais tu te retiens. Il avait un frère qui était mort ? Depuis quand ? Le divorce de ses parents semblait vraiment sur le point de se produire et tout ce que tu réussis à dire c’est : « Je… Tu sais j’serais toujours là pour toi ! Tu peux venir squatter chez moi quand tu veux, y’a de la place ! » Quand tu l’avais vu devant la porte tu t’étais déjà imaginé le genre de soirée que vous alliez passer. Tu pensais que ce serait une soirée comme les autres, que vous glanderiez comme deux ados banales. « Mais tu sais… Enfin… Je veux dire que… » Tu cherchais tes mots, tu savais pas par où commencer. « Genre… Enfin t’es super fort quoi. Désolé j’suis… Enfin je sais pas trop quoi t’dire… » Tu le regardais avec admiration. « J’t’admire… T’es incroyable. » Incroyable de réussir encore à se lever le matin, de continuer à vivre comme ça. Lilio était incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
Lilio Feels

avatar

Messages : 1539

Feuille de personnage
Relationships:

MessageSujet: Re: everybody waiting for the fall of man ( helio )   Lun 21 Aoû - 12:38

everybody waiting for the fall of man

Tu n'oses pas affronter le regard d'Hedi. Parce que la vérité a éclaté, parce qu'aujourd'hui, tu montres ton véritable visage et que forcément, tu as la trouille que tout explose. T'es pas un adolescent méchant, ni un adolescent faux dans tes gestes. Ce n'est pas parce que tu l'ouvres pas que t'es forcément une victime. Tu as juste... tu passes juste des étapes loin d'être facile, et c'est difficile à continuer dans des moments comme ça. Tu baisses le regard, ne souhaitant pas voir de la pitié dans les yeux de ton ami. Parce que, même si tu lui fais entièrement confiance, même si tu sais qu'il ne va rien répéter à personne, malgré tout... Tu lui confies ta vie. Tu lui racontes ce qu'il se passe depuis plus de dix ans en une seule soirée, et c'est pas rien. « Ouais... J'avais un frère. » Tu souffles un bon coup, décidant de relever le regard vers lui avec un faible sourire sur tes lèvres. Tu sais que ce fameux frère, Hedi l'aurait apprécier parce que tu te rends compte qu'ils se ressemblent sur beaucoup de points. Puis les mots d'un ami, des mots forts, des mots sincères qui sont littéralement en train de te bouleverser. Tu sens la boule dans ta gorge, mais tu chiales pas. Tu te montres vulnérable, mais aucune larme ne se montre dans tes yeux. « J'suis loin d'être... J'sais pas, je subis c'est tout. » Parce que tu vas pas non plus lui parler de tes problèmes de ventes, ça ferait trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: everybody waiting for the fall of man ( helio )   

Revenir en haut Aller en bas
 
everybody waiting for the fall of man ( helio )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ALT ER LOVE :: WHENEVER, WHEREVER :: FLASH BACK :: été-
Sauter vers: