AccueilAccueil  BottinBottin  Pré-liensPré-liens  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
C'est enfin la rentrée !

Partagez
 

 yeah you feel right so stay a sec (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tommy Ivanhoe

Tommy Ivanhoe

Messages : 1081

Feuille de personnage
Relationships:

yeah you feel right so stay a sec (libre) Empty
MessageSujet: yeah you feel right so stay a sec (libre)   yeah you feel right so stay a sec (libre) EmptyDim 13 Aoû - 0:40

whenever i'm alone there is a tempest inside my head, there is one boat on the sea of my bed, i'm scared it'll sink but i never shout for help. i cry and i cry until there is nothing left just me and the shore, me and the shore, i and the loneliness. how do we get past this ?

Rouge jusqu'aux joues, il est dans ses détresses comme beaucoup d'autres jours, il a du mal à respirer, ça ne repartira pas cette fois. C'est peut être son état ce matin qui l'a foutu dans une merde pareille, il est plus sûr de rien Tommy, il veut s'en sortir, c'est tout ce qu'il demande, des heures de répit et plus d'oxygène. Si l'oxygène arrivait aux poumons alors il aurait une chance de pas crever comme il fait toujours, parce que c'est plus fort que lui, il est pas un de ces gosses bien debout, il est faible et il tombera encore et encore dans les mêmes abysses pour les mêmes gens qui n'en ont rien à faire, rien du tout. Tommy il regarde le terrain de crosse, les genouillères dans les mains, le feu au visage, il voudrait imploser, n'y laisser que chair, sang, souvenirs d'une vie foireuse, pas moins que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



yeah you feel right so stay a sec (libre) Empty
MessageSujet: Re: yeah you feel right so stay a sec (libre)   yeah you feel right so stay a sec (libre) EmptyDim 13 Aoû - 22:01

Assise sur le premier gradin du terrain de crosse, Coco a les yeux plissés. Rivés sur le jeu. Chaque geste des joueurs est examiné rigoureusement, décortiqué par son oeil acéré. N'importe qui ne connaissant pas Coco pourrait voir en elle une fan de ce sport ; ceux qui savent qui elle est n'ont pas de peine à comprendre qu'en réalité elle n'est là que pour évaluer l'endurance des joueurs en vue de l'appliquer prochainement à une autre sorte de sport, en position allongée.
C'est vrai, étant de St Henri, elle ne devrait pas être là. Pourtant elle se démerde toujours pour se retrouver sur les terrains des autres lycées (pour cela, il suffit de faire un sourire et de tortiller de sa mini-jupe devant le gardien du stade, ou de se taper l'un des athlètes d'une équipe - Coco ayant bien évidemment fait les deux). Les lèvres mordues, elle espère apercevoir le frémissement d'abdominaux découverts, la veine du bras droit qui pulse sous l'effort, la grimace qui déforme un beau visage quand un muscle a claqué. Les joueurs de Galsden High School sont ses préférés. Issus pour la majorité des playground urbains, ils avalent le terrain avec une in-your-face attitude, ont un jeu brut, instinctif, basé sur l'improvisation, bien loin des techniques académiques de St Henri. Alors elle observe, attirée par la masse compacte des joueurs, excitée par l'air déchiré par les grognements.
Et puis il y en a un qui se détache du groupe et roule soudain comme un cailloux jusque devant son gradin. Un blond qu'elle n'avait pas remarqué, essoré, presque mort. Même depuis son perchoir, elle peut sentir sa poitrine qui s'emballe dans tous les sens, pas du tout comme il faudrait qu'elle s'emballe correctement. Il est littéralement en train de s'étouffer là, sous ses yeux.
Négligemment, elle s'arrache de son gradin et descend se poster près de la barrière, à son niveau. Un chewing-gum claque dans l'air (le sien). « C’est marrant, mais on y pense jamais tellement, à comment on fait pour respirer. Jusqu’à ce qu'on n'y arrive plus » dit-elle, d'un ton lancinant, son regard blasé dérivant vers le jeu qui continue plus loin. Elle s'attarde quelques instants sur les mouvements des joueurs, silencieuse, avant que la respiration sifflante du mec la rappelle à la réalité. Elle ramène son attention sur lui, à regret. « T'attends quoi pour enlever ton putain de casque? Tu veux claquer là sur l'herbe? » Elle fait le geste d'enlever le casque, comme si elle s'adressait à un sourd.
Revenir en haut Aller en bas
Tommy Ivanhoe

Tommy Ivanhoe

Messages : 1081

Feuille de personnage
Relationships:

yeah you feel right so stay a sec (libre) Empty
MessageSujet: Re: yeah you feel right so stay a sec (libre)   yeah you feel right so stay a sec (libre) EmptyDim 13 Aoû - 23:06

girls are cigarettes, they long to be consumed by other girls, the brush of a light and the skin of their cheeks, burning slowly down our faces. we are just boys, not much next to them, we crumble as they lay next to us, smoking all of the pain away, they are the richest for they know: how to get away with murder.

Il est l’enfant terrible aux pansements étalés sur la figure, le soir quand il rentre à la maison, on se pose une question: le tuer ? l’épargner ? Dans les deux cas il restera l’immobile potiche au milieu du terrain, les yeux rivés sur elle. Elle, est dans l’histoire une péripétie de plus pendant qu’il s’entête à survivre, ses doigts patauds s’affairent à dégager le masque ultime du lycéen, celui qui renverse les foules; la crosse est un bel outil d’auto-persuasion. Plus on est bien dans l’uniforme moins on se sent con d’courir des miles les mains dans le dos, comme un forcené. Lui il a l’âge encore vif où les poumons se remplissent dans les chaos adolescents, quand il s’approche des gradins, il a la face en vrac, il la regarde, il se tord presque pour reprendre son souffle. « T’es pas con toi. » Il lui lance du menton, aspiré par les effluves d’herbe et de terreau, il s’tourne et regarde les joueurs aller et venir. C’est l’été mais regardez-les tous préparer la saison, ils sont même pas sûrs d’être pris, à force leurs os vont se déboiter les uns après les autres parce qu’ils tournent dans le même manège depuis trop longtemps. A force ils vont plus reconnaître le vrai du faux; y aura la sueur, les larmes et les vestiaires où les filles s’attardent pour échanger un long regard significatif. Mais c’est tout ce qu’ils auront. Après, un jour prochain ils s’battront pour obtenir une place en université et non pas sur le banc. Tommy c’est un distrait, un empoté, il est pas droit quand il s’tient face à la demoiselle-sauvetage, in extremis, à deux doigts de la mort certaine, elle est un peu comme une fan de GoT avec elle, l’espoir fait vivre. «  Tu fais quoi là-haut, t’veux crever d’insolation ? » Leur route se croise à peine, parce qu'il est à moitié un cadavre, parce qu'elle a deux niveaux de plus que lui, qu'elle s'en est sortie de l'enfer à sa façon - la gomme câline sous la langue, les rares soleils tatoués en ombres sur sa peau. - elle pourrait l'enterrer, il dirait pas non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



yeah you feel right so stay a sec (libre) Empty
MessageSujet: Re: yeah you feel right so stay a sec (libre)   yeah you feel right so stay a sec (libre) EmptyMar 15 Aoû - 12:06

Ca y est, le cosmonaute se décide à enlever son casque. Ca lui demande trois minutes de clics et de scratchs et de contorsions. Coco l'observe d'un air sceptique, comme s'il était en train d'activer une bombe. Finalement, sa tête sort du truc, plop, et ses longs cheveux blonds restent un moment dans les airs, avant de retomber, tous plats comme une omelette. Une omelette de cheveux dorés sur un visage bronzé. A part ça, c'est un garçon un peu fade, décide-t-elle, mais pas insipide pour autant. Le genre de mec qui peut être beau, plus beau que les autres, au milieu d’une foule tu le remarques pas, mais il suffit que tu te décides à le regarder deux secondes de plus qu’un autre pour comprendre que oui, vraiment, il y a de quoi s’attarder un moment.
Le truc qui la dérange, c'est qu'elle n'arrive pas à savoir s'il se fout de sa gueule ou non. De bonne humeur, elle choisit de ne pas continuer à se poser la question. « Hmm. J'accompagne mon mec qui joue là-bas. » Sans préciser que le mec en question n'est pas encore au courant de son existence. Elle pointe du doigt l'un des joueurs dans la zone offensive, celui qu'elle avait repéré depuis le départ. Person of Interest. « Le brun là-bas. Tu le connais? » Elle chasse à l'instinct, autant en profiter pour récolter des informations.
Sur le terrain, le jeu se poursuit. Coco balaie le cosmonaute d'un regard amusé. En tout cas, ses potes ont l'air de ne rien en avoir à foutre de sa gueule. Elle n'est même pas sûre qu'ils aient remarqué qu'il avait arrêté de jouer. Elle descend encore du gradin et vient s'installer à cheval sur la barrière, ses jambes qui balaient dans le vide. N'importe qui passant derrière elle pourrait voir le tanga rose glissé entre ses fesses, moqueur. Mais à cette heure-ci, seul le vent remue ses cheveux en silence. « Eh. Alors. C'est toi le plus nul de l'équipe? » demandé sans jugement, juste avec un haussement d'épaules, comme si c'était une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Tommy Ivanhoe

Tommy Ivanhoe

Messages : 1081

Feuille de personnage
Relationships:

yeah you feel right so stay a sec (libre) Empty
MessageSujet: Re: yeah you feel right so stay a sec (libre)   yeah you feel right so stay a sec (libre) EmptyMar 15 Aoû - 13:09

Bêtes cruelles.

Il saurait pas dire est-ce-que c’est eux dans leurs uniformes, qui suent jusqu’au sang, est-ce-que c’est elle dans ses brillantes versions de l’humanité désacralisée, en plastique et en chewing-gum teintés couleur agonie adolescente. Elle flottait dans une bulle incandescente prête à reconstruire le monde tel qu’on le connaissait pour en faire une version plus acide, sous les gradins Tommy c’était qu’une ombre, une ombre de plus de gamin décédé par les fourberies des autres et elle, quel que soit son nom s’était élevée en reine sur un royaume en bling-bling désastreux, une espèce de voix lui disait de pas l’écouter parce qu’il perdrait son temps, mais d’un autre côté il aimait bien son timbre entre futé et désabusé. Il était pas sûr de lui, Tommy. Elle dépassait les gars de sa position privilégiée, de là elle pouvait les regarder s’tordre sous le soleil, les paillettes sous ses paupières allaient miroiter longtemps et lui laisser assez de marge pour conquérir le brun ténébreux dont elle parlait si bien. Tommy était une bestiole comique à côté, pas foutu de bien respirer, qu’essayait de se rappeler du nom du type sans succès. « Lui ? Ouais mais non. Parce que son prénom c’est soit Ethan soit Edward je sais jamais t’sais il est comme dans les films ce gars. » Elle était le tableau le plus intéressant qu’il avait vu depuis un moment, il se traînait près d’elle, à deux doigts d’être achevé par la nature accablante de leur âge. Tommy secoue la tête sans doute pour se plonger hors de l’autre monde où il aime tant se réfugier pour échapper à ce genre de discussions. « Peut être, j’sais pas si ça se trouve t’es en face du capitaine tu vois ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




yeah you feel right so stay a sec (libre) Empty
MessageSujet: Re: yeah you feel right so stay a sec (libre)   yeah you feel right so stay a sec (libre) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
yeah you feel right so stay a sec (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ANIME/MANGA/VN] Fate/Stay Night
» Yeah Yeah Yeah's & Santigold
» fate stay night
» [Shinomi] In Line To Feel Fine ?
» Stay Stuck Pad un produit inpresssionnant !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ALT ER LOVE :: WHENEVER, WHEREVER :: FLASH BACK :: été-
Sauter vers: